Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 14:57

je partage

 

source : http://www.cherrypepper.fr/vegan/blog/interview-gary-yourofsky/

 

                                                                                                                                       

 

 

 

 

 

Gary, tu es vegan. Ça fait maintenant quelques temps que tu fais ce boulot … La plupart du temps, qu’est-ce qu’une personne qui vient à ta conférence connaît du véganisme ?

Mon activisme est unique parce je ne prêche jamais à des convertis. Tous mes discours ont lieu dans des universités privées ou dans des lycées dans des cours d’éthique, de philosophie, d’études féminines, de composition, de nutrition, de sociologie et des classes de prise de parole en public. 99% pour des étudiants mangent de la viande, des produits laitiers et des œufs. Ils ne savent donc pas grand chose du véganisme. Les professeurs me disent que j’ai un taux de conversion de 15 à 20%, ce qui est remarquable puisque j’ai un soutien zéro dans toutes les classes dans lesquelles je mets les pieds. Ils me disent aussi que 50 à 60% des étudiants réduisent drastiquement leur consommation de produits animaux. Il est important de noter que je ne demande pas d’argent aux étudiants, et que je ne fais pas payer les professeurs pour ma conférence, parce que je ne crois pas que les gens aient à payer pour apprendre la vérité. Je ne suis clairement pas commercial, collecteur de fonds ou politicien. Les professeurs me disent aussi que j’arrive à donner vie aux écrits de Peter Singer et Tom Regan. Hormis la tournée, je me concentre sur la compilation d’un nombre non négligeable d’informations vegan sur mon site internet www.adaptt.org.

 

Certains changements prennent du temps … D’autres ont besoin d’une révolution. Est-ce que tu penses que nous pouvons atteindre l’abolition totale par le biais de l’éducation ou est-ce qu’un jour il faudra nous battre pour nous et ceux qui n’ont pas de voix ?

L’éducation est la CLE de la libération. Il faut clairement se concentrer sur ça. Mais toutes les révolutions font appel à un combat ! Aucune révolution n’a réussi sans des représailles violentes contre les oppresseurs. Malheureusement, l’amour ne conquiert pas toutes les horreurs. Il en conquiert une partie mais pas la totalité. La plupart des gens n’arrêtent pas leurs actes barbares à moins d’être menacés. Mais ces gens sont des tyrans, et les tyrans ont besoin d’être remis à leur place avec un poing, un couteau ou un flingue. Je conseillerais d’aller sur mon site www.adaptt.org, cliquer sur AUTRES PROBLEMES CONCERNANT LES DROITS DES ANIMAUX (OTHER ANIMAL RIGHTS ISSUES) sur la page principale, puis cliquer sur mes essais : QU’EST-CE QUI NE VA PAS AVEC LA VIOLENCE (WHAT’S WRONG WITH VIOLENCE) et PLUS DE PROBLEMES AVEC LE PACIFISME (MORE PROBLEMS WITH PACIFISM).

 

dafna talmon

 

Ta vidéo « Best Speech you Will Ever Hear » a touché et changé beaucoup de gens qui sont passés de omni/végétariens, qui n’est qu’un régime alimentaire, au Véganisme, une philosophie du respect et de la compassion.

Avant de savoir ce que j’appelle LA vérité, beaucoup d’êtres humains ont besoin d’être presque adultes pour être informé à cause de la « protection » des parents et de la société. As-tu prévu quelque chose pour donner l’opportunité à des jeunes gens de savoir la vérité ?

Sans le véganisme, il ne peut y avoir de libération animale, de droits pour les animaux. Il faut donc que ça commence par là, d’autant plus que 98% de tous les animaux réduits à l’esclavage et tués sont torturés par les industries de la viande, des produits laitiers et des œufs. Les gens qu’ils soient jeunes ou pas reçoivent le même enseignement de ma part. Mon activisme repose sur la vérité, la raison, la compassion et la justice. Je n’ai donc pas de raison de changer ça simplement parce que mon public est plus jeune. Pour informations, les parents sont un problème majeur. Mais il y a de l’espoir. Mon père a fait sa transition vers le véganisme en 2002, environ 5 ans après que nous ayons arrêté d’aborder le sujet. On ne sait donc pas vraiment quand la logique va faire surface. Malheureusement, nos parents – comme la plupart des gens sur cette planète – sont pleins de conneries parce que leurs parents leurs ont menti, parce que leurs propres parents leur ont menti, parce que leurs propres parents leur ont menti … vous voyez l’idée.

Mais, on a tous le pouvoir de mettre fin à ce cercle vicieux de mensonge. On a tous le pouvoir d’éduquer, d’enseigner, de prêcher et d’informer les gens autour de nous. On doit parler pour les animaux de la même manière que l’on voudrait que quelqu’un parle pour nous si on était dans à la place des animaux.

 

 

Tu es le fondateur de ADAPTT (les Animaux Méritent une Protection Absolue Aujourd’hui et Demain) aux USA. As-tu l’intention d’ouvrir une filiale en France ? ou dans d’autres pays ?

Malheureusement, les activistes vegans/des droits des animaux m’ont tellement laissé tomber dans le passé que je suis obligé de travailler. Je crois en l’adage que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même.

 

 

Tu n’es pas contre les religions, en citant des exemples du Coran, de la Bible … tu sembles dire que le problème n’est pas la religion mais les gens qui proclament être de telle ou telle religion … C’est bien ça ?

Je crois en Dieu, mais je ne suis arrogant ou aveugle au point de croire que Dieu est une forme humaine, ou que Dieu ressemble, pense, ou agit comme nous de quelque manière que ce soit. Dans l’ensemble, les êtres humains sont psychopathes, apathiques, et myopes. Dieu ne l’est pas ! Les religions organisées se concentrent trop sur les traditions barbares et les rituels stupides, au lieu de se concentrer sur une vie paisible et un devoir de compassion. Ca me rend malade que l’aspect le plus important de la religion soit de se rassembler tous ensemble le week-end, regarder quelqu’un en costume – ou une robe noire, rouge, blanche ou verte avec un chapeau vert, blanc ou noir – jouant de ses mains pour faire des rituels représentant des signes de croix ou des gestes de prière. Imagine si les églises et les synagogues demandaient à leurs partisans d’être des gens bons plutôt que des automates méchants ! Les gens doivent cesser de vénérer des créations ARTIFICIELLES comme Le Mur des Lamentations, les bibles et autres livres religieux, les lieux de culte, et artéfacts, comme le bloc de granite sur lequel Jésus est mort (qui se situe au Saint Sépulcre). Il est temps de vraiment respecter et honorer Dieu en vénérant et protégeant Ses créations : les animaux, les océans, les étoiles, le soleil, le ciel, les montagnes et les forêts. Après tout, si l’on détruit et tue les créations de Dieu, alors on détruit et tue Dieu petits bouts par petits bouts ! Etant quelqu’un qui croit en Dieu, je ne rejette pas la base de la Chrétienté et du Judaïsme, ou de n’importe quelle autre religion ! Je rejette seulement les coutumes religieuses stupides et les tentatives de justifier des actes de cruauté malveillants au nom de Dieu. Si les gens regardaient un animal droit dans les yeux, ils VERRAIENT Dieu en ses créatures merveilleuses. Job 7 :8 dit, « Interroge les bêtes, elles t’instruiront ; Les oiseaux du ciel, ils te l’apprendront ; Parle à la terre, elle t’instruira ; Et les poissons de la mer te le raconteront ». Dieu n’est dans aucun livre. Dieu n’est dans aucun bâtiment. Dieu n’est pas un prêtre ou un rabbin sur une chaire condamnant les animaux à mort. Dieu est dans le cœur. Dieu est compassion. Je ne crois pas l’encre et le papier, ou en les gens. Je crois en la compassion, et je crois en Dieu. Je conseille d’aller sur mon site www.adaptt.org, cliquer sur AUTRES PROBLEMES CONCERNANT LES DROITS DES ANIMAUX (OTHER ANIMAL RIGHTS ISSUES) sur la page principale, puis cliquer sur mes essais : LA BIBLE (THE BIBLE) et CORAN (QU’RAN).

 

 

brenejohn

 

Comme beaucoup de gens je te connais à cause de ta vidéo … Pourquoi est-ce que tant de gens mis face à la vérité de la provenance de la viande/œuf/produits laitiers et de la manière dont c’est fait ne changent-ils pas ? Penses-tu que la compassion ne soit pas universelle ?

Quand on naît et qu’on est jeune, on a de la compassion en nous. La société, les parents, le gouvernement, les écoles, la religion et les médias nous obligent à enterrer cette compassion. Ca a toujours été mon but que de libérer la compassion, de rappuyer sur le bouton marche de la compassion. Comme on l’a déjà dit, ce n’est pas simple d’éradiquer le mauvais, mais on peut y arriver, et les esprits rationnels peuvent vaincre les traditions et les coutumes qui placent des êtres innocents en victimes. Les gens bons ne parlent pas de gentillesse. Ils la mettent en pratique. Ils ne prient pas pour l’amour. Ils le donnent vraiment.

 

 

Sérieusement … Où est-ce que tu trouves tes protéines ?

Contrairement à la désinformation crachée par les gens pas informés, il n’y a pas de manque de protéines dans un régime alimentaire vegan. Tous les acides aminés se trouvent dans le royaume des plantes avec les graines germée d’alfalfa, les amandes, les bananes, les pousses de haricots, les noix du Brésil, le brocoli, le chou, les carottes, les noix de coco, les dattes, l’aubergine, les noisettes, les baies de goji, l’okra, les noix de pécan, le soja, la spiruline (algue), les courges, les graines de tournesol, les patates douces, le tempeh (soja fermenté), les tomates, les noix et l’agropyre étant des protéines complètes. Cependant, manger de tous les acides aminés lors d’un repas est inutile. Les mangeurs de viande, produits laitiers, et œufs ne reçoivent AUCUN bénéfices à manger des protéines complètes animales sauf d’avoir de grandes chances d’avoir un cancer, de l’ostéoporose, et tout un tas d’autres affections. Le chou-fleur et le brocoli sont à 40% des protéines tandis que la plupart des autres légumes en contiennent 30%. Les haricots secs, le riz brun, le cacao/chocolat (le véritable cacao/chocolat est une fève donc naturellement vegan), les céréales (toutes), le chanvre (lait/huile/poudre/graine), les lentilles, le lucuma (poudre), le maca (poudre), le mesquite (poudre), les laits végétaux, les noix, les graines et tous les simili-carnés sont de super sources de protéines également. Même un fruit contient environ 5% de protéine, ce qui représente le même apport que ce qu’un bébé a lorsqu’il boit du lait maternel. Pour une liste détaillée des aliments riches en protéine, allez voir LIEN. Pour une vidéo qui explique plus en détails les protéines : LIEN.

Il n’y a pas longtemps un ami m’a demandé comment obtenir l’équivalent vegan de huit blanc d’œufs pour son nouveau régime sportif. Un blanc d’œuf contient 6.5 grammes de protéines. Premièrement, je trouve ça bizarre qu’une personne veuille consommer 52 grammes de protéines pour un repas. Les industries de la viande, des produits laitiers et de l’œuf ont fait un excellent boulot pour faire croire à tout le monde qu’ils ont besoin de QUANTITES MASSIVES (25, 35, 50 voir 60 % ou plus) de protéines dans leurs régimes. Cependant, un apport sain de protéines – végétales bien sûr – devrait seulement représenter autour de 10 à 15 % du régime. N’importe qui qui recommande plus que ça est mal informé, pas informé, stupide ou menteur. Encore une fois, la quantité de protéines dans le lait maternel correspond seulement à 5%, mesurée en termes de dépenses caloriques. Cependant le lait maternel pousse à une croissance rapide du nourrisson durant les premiers mois et années de sa vie. Deuxièmement, pour tous les Rambos qui pensent que les vegans ne peuvent pas être athlétiques ou gros, allez voir la section des ATHLETES VEGE (VEG ATHLETES) sur mon site www.adaptt.org. Troisièmement, les alternatives vegans qui suivent correspondent au taux de protéines des blancs d’œufs, et sont 100 fois plus saines et – éthiquement – il n’y a pas de comparaison possible : une tasse de graines de chanvre (à utiliser dans un smoothie, sur des céréales ou une salade, ou faire du lait de chanvre) ; un peu plus d’une demie tasse de spiruline (à utiliser dans un smoothie ou une salade) ; trois tasses de lentilles ; une tasse et demie de beurre de cacahuète ; une tasser et demie de graines de lin (à utiliser dans un smoothie ou une salade) ; une tasse et demie de graines de courge ; une tasse et demie d’amandes ; quatre tasses de haricots secs.

 

 

maxresdefault

 

Que penses-tu de l’Etat providence/assistancialisme (welfarisme)?

Dans le livre Dominion, Matthew Scully explique que les gens ont à choisir entre être radicalement bons ou radicalement mauvais. Il n’y a pas de «d’entre deux ou de juste milieu» confortable. Ce qui explique pourquoi le mouvement « welfariste » qui défend le bien être des animaux dans l’industrie de la viande, des produits laitiers et des œufs – ce qui inclut des pratiques religieuses brutales telles que l’abattage rituel casher ou hallal par égorgement – est radicalement hypocrite et fourbe. Son VRAI but est d’assurer que l’asservissement et l’abattage de millions d’animaux continuent encore et encore, de manière toujours aussi intense. Pour ce qui est de l’ordre des définitions, l’abattage et l’asservissement sont radicalement cruels et ne peuvent pas être humains même si les animaux vivent dans des fermes locales, sont nourris dans des prés, sans hormones, sans antibiotiques, sans cage, avec des aliments biologiques, en liberté et en plein air, ou s’ils sont tués par ‘un couteau et une prière’ selon des traditions religieuses ancestrales d’abattage qui consistent à égorger et laisser l’animal se vider de son sang. Si des animaux vivants vont dans des abattoirs et en ressortent coupés en centaines de morceaux, comment est-ce que l’on peut soutenir qu’ils ne sont pas maltraités, abusés, torturés et terrorisés ? Comment diable est-ce que l’ABATTAGE DE MILLIONS d’êtres INNOCENTS peut être fait avec amour, humanité et souci ?

Les abattages de style Casher et Hallal, et les termes plein air/liberté/bio/sans cage/sans antibiotique/sans hormones/nourries dans les prés/local sont utilisés pour manipuler les gens et leur faire penser que la production de viande, de produits laitiers et d’œufs peut être faite de manière heureuse et humaine. Mais l’abattage humain et heureux n’existe pas, tout comme le viol heureux et humain, l’esclavage heureux et humain, l’agression sexuelle d’enfants heureuse et humaine n’existent pas. Du point de vue des animaux, n’importe qui qui commodifie leurs corps est tout aussi malveillant. Si pour quelque raison que ce soit les mots précités ne sont pas des preuves suffisantes de l’affirmation du terrorisme, je m’oppose aux établissements de la viande, des produits laitiers, des œufs – et les gens qui consomment ces produits – peut-être que les millions de corps animaux morts et démembrés consommés tous les ans feront offices de preuve.

 

 

Décris un jour, dans un futur proche, où les droits des animaux (non-humains) sont reconnus :

Si les gens de toutes nationalités, races, religions, et principes se rassemblent un jour pour un repas, seul le véganisme pourrait faire un repas qui n’offenserait personne. A cette table de paix, les Américains diraient : « On ne mange pas de chiens, chats et chevaux ! »,

les Musulmans et Juifs Orthodoxes diraient : « Vous ne nous donnez pas à manger de porcs ! »,

les Indiens diraient : « On ne mange pas de vaches ! », les Adventistes du Septième Jour, les Bouddhistes, les Hindous, les Jaïns, et les Rastafaris élimineraient tous les autres animaux et produits animaux parce qu’ils sont tous végétariens ou vegans. Les seules choses qu’il resterait à manger et sur laquelle tout le monde pourrait se mettre d’accord seraient les fruits, les légumes, les noix, les graines, les céréales et les légumineuses. Le véganisme peut ressusciter l’Eden et créer le paradis sur Terre. On peut avoir un endroit où les humains sont en admiration devant les animaux, et où les animaux regardent les humains avec détachement. Il est temps de se reconnecter au monde naturel pour le bien des animaux, de l’environnement et de l’humanité. Protéger les plus faibles est le premier pas vers la prise de conscience et le fait d’être véritablement civilisés. Sans la libération animale, comme l’auteur Milan Kundera l’explique, il ne peut y avoir de paix sur Terre : « Le véritable test moral de l’humanité, son test fondamental qui repose profondément à l’abris des vues, consiste en son attitude envers ceux qui sont à sa merci : les animaux. Et à cet égard, l’humanité a souffert d’une débâcle fondamentale, une débâcle si fondamentale que toutes les autres en découlent. »

Merci Gary de nous avoir accordé partie de ton temps précieux. Tout mon respect pour ce que tu es et ce que tu fais. Go vegan !

Partager cet article

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Végé Végan
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Loukoum
  • Le blog de Loukoum
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin à : écologie, protection des animaux et de la planète, végétarisme, véganisme, recyclage, vivre autrement...
  • Contact

Recherche