Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 18:40

Les crèmes solaires naturelles contiennent des filtres minéraux qui réfléchissent les UV et protègent la peau.
Ces crèmes sont nourrissantes (huiles végétales, karité),
non polluantes et efficaces!




Les inconvénients des crèmes solaires de synthèse

Les produits solaires de synthèse, ou non naturels, présentent les inconvénients habituels des cosmétiques "chimiques": leurs ingrédients (excipients, conservateurs, colorants, parfums de synthèse) peuvent être nocifs pour la peau, pour l'organisme en général et pour l'environnement (c'est encore plus vrai pour les produits solaires, car ils sont directement disséminés dans l'eau des lacs et des rivières).

Ils présentent également d'autres risques, liés à leurs principes actifs. Pour éviter à la peau d'être brûlée par le soleil, les produits solaires "classiques" contiennent des filtres chimiques. Ces filtres sont des composés chimiques organiques qui transforment les rayons ultraviolets de la lumière solaire (dits UV) en d'autres rayons inoffensifs.

Jusque-là, tout va bien. Sauf que ces filtres chimiques sont absorbés par la peau (c'est pour cela qu'il faut renouveler l'application régulièrement), et qu'ils sont ainsi à l'origine d'allergies et d'irritations. Plus grave encore, ces composés chimiques miment l'action des oestrogènes (hormones femelles) et perturbent ainsi l'équilibre hormonal masculin: le nombre et la qualité des spermatozoïdes sont diminués.

Mode d'action des produits solaires naturels

Les crèmes solaires naturelles fonctionnent de façon différente. Elles contiennent des filtres naturels (aussi appelés filtres physiques) qui agissent comme des écrans, ou plus exactement comme des miroirs.
Ces filtres sont constitués de particules minérales opaques (ou micro-pigments) dont la taille avoisine le nanomètre (1000 fois plus petit que le millimètre). Elles ne sont pas absorbées et ne réagissent pas avec l'épiderme.
Ces poudres ultra-fines, naturelles malgré des noms barbares (dioxyde de titane, oxyde de zinc) mélangées à une base végétale onctueuse, réfléchissent les UV qui, ainsi, n'entrent pas en contact avec la peau.

Cela ne signifie pas que vous éblouirez votre entourage dans un rayon de 50 mètres (ou alors, la crème solaire n'y est pour rien!), mais tout simplement que les UV n'endommageront pas votre peau. Les produits que l'on trouve aujourd'hui sur le marché sont beaucoup plus performants qu'il y a quelques années: ils ne laissent plus de traces blanches disgracieuses.

Autres produits entrant dans la composition des crèmes solaires naturelles

Pour la base de la crème (le "support" des poudres minérales), on utilise, selon les produits, des huiles végétales (sésame, jojoba, tournesol, onagre...), du beurre de karité (nourrissant), des huiles essentielles apaisantes (ylang ylang, lavande), rafraîchissantes (menthe), réparatrice (rose), des eaux florales astringents (hamamélis), ou encore des extraits végétaux régénérants (aloe vera, edelweiss).

Les avantages des crèmes solaires naturelles

Pour résumer, les crèmes solaires naturelles présentent plusieurs avantages par rapport à leurs homologues chimiques:

- efficaces dès l’application (inutile d’attendre 20 à 30 minutes comme c’est le cas pour les filtres chimiques)
- hypoallergéniques, sans danger pour la peau et l'organisme
- non polluantes
- photostables: elles ne sont pas dégradées par le soleil, il n'est donc pas nécessaire de renouveler régulièrement l'application (sauf en cas de frottements, de contact avec l'eau ou de transpiration)
- sans conservateurs, ni colorants, ni parfums de synthèse
- efficaces contre tous les types d'UV: A, B et C.


Bon à savoir pour comprendre les étiquettes



Les UV, selon leur longueur d'onde, sont classés en 3 catégories: les UV A (qui pénètrent en profondeur de l'épiderme et provoquent le vieillissement cutané prématuré ainsi que les cancers), les UV B (qui s'arrêtent en surface de la peau et sont responsable des coups de soleil) et les UV C (qui sont normalement arrêtés par la couche d'ozone).

L'indice de protection (IP) mentionné sur les étiquettes des produits solaires indique le degré de protection contre les UV B.
L'IP mesure le facteur d'augmentation de la durée au bout de laquelle la peau exposée au soleil risque d'être brûlée.

Explication: en l'absence de protection, une peau non bronzée brûle au bout de 5 à 30 minutes selon que le teint est clair ou mat.
Avec une crème IP 10, par exemple, une peau claire recevra un "coup de soleil" au bout de 10x5 minutes, soit 50 minutes. Avec une crème IP 30, cette durée de protection serait de 30x5 minutes, soit 150 minutes (1h30).
En d'autres termes, une crème IP 10 laisse passer 1/10ème des UV B, et une crème IP 30, 1/30ème des UV B.




 

Rappelons qu'il est indispensable de se protéger du soleil avec une crème adaptée, et que les crèmes "protection totale" n'existent pas. Les enfants et les bébés sont particulièrement vulnérables, car leur peau est encore très fragile. Pour les adultes, il serait dommage de risquer le mélanome malin (à long terme) et, à court terme, de ressembler à un poulet rôti.


Où acheter des produits solaires bio?
Produits solaires de la marque Phyt's pour les adultes et Lavera pour les bébés (livraison gratuite pour 70€ d'achat)
Produits solaires marques Lavera, Phyt's et Natur&Sun (crèmes, huiles, autobronzants et après-soleil) - frais de port offerts à partir de 59€ d'achat
Produits solaires marque Weleda et Lavera (frais de port offerts pour 100€ d'achat)
Produits solaires de la marque Dr Hauschka (fiches techniques détaillées et informations sur la marque)

Crédit photo: © Christian Wheatley - Fotolia.com

 

link

 


 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Bio
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Loukoum
  • Le blog de Loukoum
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin à : écologie, protection des animaux et de la planète, végétarisme, véganisme, recyclage, vivre autrement...
  • Contact

Recherche