Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 08:48
Londres a inauguré cette semaine la première boîte de nuit écologique du monde, qui génère son électricité grâce à l'énergie des danseurs, à l'énergie éolienne et à l'énergie solaire. La piste de danse utilise le concept de la piézoélectricité, dans lequel des cristaux et de la céramique créent une charge pour générer de l’électricité.


Londres, capitale de la Grande-Bretagne, a inauguré jeudi la première boîte de nuit écologique au monde, où les cyclistes et les piétons peuvent entrer gratuitement dans une boîte équipée d’une piste de danse tellement high-tech qu’elle génère sa propre électricité quand les gens y dansent.

 

Cette boîte de nuit écologique, fruit du travail du développeur de 35 ans Andrew Charalambous, surnommé Dr. Terre, a été baptisée Surya et est équipée de sa propre turbine éolienne et de son propre système d’énergie solaire.

 


Le surplus d’électricité sera donné aux habitants locaux.


Quand les clubbers ont besoin de se reposer ils peuvent se soulager dans des urinoirs dernier cri qui n’utilisent pas de l'eau mais de l’air, ou peuvent se rafraîchir avec les robinets automatiques de la boîte de nuit.


Si les Princes Harry et William et leurs amis aristocrates, qui sont très souvent repérés dans les boîtes de nuit de Londres, veulent se rendre à Surya, ils devront signer une promesse de s’atteler à la lutte contre le changement climatique, tous comme tous les patrons qui voudront entrer dans cette boîte de nuit écologique au nord de Londres.


 

« A moins que nous n’arrêtions d’utiliser une philosophie inclusive, nous ne créerons jamais la révolution nécessaire pour lutter contre le changement climatique » a déclaré Andrew Charalambous, en expliquant pourquoi il avait investi un million de pounds pour créer cette boîte de nuit.


« Il s’agit également de susciter une réflexion sur le sujet. Imaginez ce que vous pouvez réaliser si de grandes corporations adoptent ce genre d’initiative ».


 

Andrew Charalambous, avocat talentueux, possède plus de 100 millions de pounds, et sa dernière entreprise recyclera le verre, le métal et les produits papiers utilisés dans son bar. Andrew Charalambous a promis de donner une partie des profits de la boîte de nuit à des œuvres caritatives.

 

La piste de danse utilise le concept de la piézoélectricité, dans lequel des cristaux et de la céramique créent une charge pour générer de l’électricité.

 

« Nous estimons que si nous avons des foules de clubbers qui dansent vigoureusement cela fournira 60% des besoins énergétiques du club » a indiqué Andrew Charalambous.

 

« Avec les turbines éoliennes et l’énergie éolienne nous visons à fournir les besoins électriques de 14 à 20% des habitants locaux. Nous sommes la première compagnie à fournir gratuitement de l’énergie dans le monde ».

 

Cependant, si Andrew Charalambous affirme que sa boîte de nuit écologique est la première au monde, l’association des Boîtes de Nuit Durables des Pays Bas (Sustainable Dance Club (SDC)) ne semble pas d’accord.


« Ils ne sont durables de notre point de vue » a indiqué un porte-parole de SDC, Vera Verkooijenat, dans la perspective du lancement en septembre de la boîte de nuit Wvatt dans son pays, qui a également été surnommée « première boîte de nuit durable du monde ».


« Ce n’est pas seulement la boîte de nuit, mais l’ensemble de l’organisation qui devrait être durable ».

 

Mais Andrew Charalambous a rejeté ces critiques, en affirmant que les plaintes du SDC étaient typiques de l’attitude de certains militants. « Ils en parlent depuis un moment mais ils ne l’ont pas fait » a indiqué Andrew Charalambous.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Musik
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Loukoum
  • Le blog de Loukoum
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin à : écologie, protection des animaux et de la planète, végétarisme, véganisme, recyclage, vivre autrement...
  • Contact

Recherche