Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 05:53

je partage

 

source : link

 

http://lasantedanslacite.files.wordpress.com/2011/04/cancer-du-sein.jpg?w=500

 

 

 

Catherine Cerisey

Arrêtons de sensibiliser, mobilisons!

Publication: 3/02/2012 17:57

 

84 millions de morts entre 2005 et 2015 voilà ce qu'on nous annonce dans les médias à l'aube de la journée mondiale contre le cancer.

 

Ces chiffres sont éloquents et s'ils font peur à tous, il faut bien dire que les choses n'avancent pas assez vite en matière de cancer.

 

Ni en terme de prévention, ni en terme d'accompagnement des malades...

 

Et si les dépêches récentes de l'INCa nous parlent de grandes avancées de la recherche, on sauve actuellement beaucoup de souris mais pas encore assez d'hommes et de femmes.

 

Alors à quoi va servir cette toute petite journée sensée sensibiliser le public à ce fléau mondial ?


Sensibiliser, le mot est lâché !

 

Définition du dictionnaire "rendre réceptif à".

 

Très bien mais réceptif à quoi ?

 

A cette maladie mortelle qui touche finalement tout le monde à travers un ami, un proche, un voisin ?

 

Soyons sérieux tout le monde est concerné, conscient, sensibilisé !

 

Tout le monde a déjà entendu ce mot qui fait trembler dans les chaumières, même les plus petits.

 

Alors bien sûr, il y a les autruches qui, de toutes façons, détourneront savamment leur regard de toutes les affiches et spots Tv qui vont inonder notre quotidien ; et puis il y a les autres, les malades, les proches qui n'ont pas besoin d'une journée pour savoir de quoi il retourne !

 

Il est urgent de changer notre sémantique et de frapper un peu plus fort que ce qui est fait à l'heure actuelle, de parler vrai, de dire enfin les véritables problèmes et de leur faire face.

 


Parce que ce n'est pas sensibiliser qu'il faut faire mais bien mobiliser !

 

Un mot emprunté au champs lexical guerrier pour ce qui s'avère être un véritable ennemi...

 

Mobiliser nos forces pour lutter tous ensemble.

 

Parce que soyons honnêtes, on a beau faire des effets d'annonce sur des plans cancer miraculeux, ceux-ci ne sont pas beaucoup suivi d'effet justement.

 

Ces plans chargés de tout régler, décidés par des énarques diplômés ; ces plans pensés, réfléchis, synthétisés, et présentés comme LA solution à tous nos maux, ne sont appliqués que partiellement et ne règlent finalement aucun problème.

 

Pour exemple, le dispositif d'annonce du plan cancer I décidé par Jacques Chirac, très bonne mesure sur le papier, n'est toujours pas, faute de moyens, généralisé sur tout le territoire !


En matière de dépistage du cancer du sein nous sommes encore loin des 70% d'adhésion escomptés.


En ce qui concerne la prévention, à l'honneur cette année, la seule chose que l'on ait trouvé comme mesure phare contre le tabac, est l'augmentation du paquet de cigarettes qui se trouvent affublés depuis peu d'horribles photos que personne ne regardent plus !


Parallèlement alors que tant meurent encore, que nos médecins se refusent à prononcer d'autres mots que rémission, l'INCa nous dit haut et fort que 50% des cancers se guérissent.

 

Alors que dans le même temps nos chers assureurs, banquiers, patrons continuent de nous considérer comme des parias ou des morts en sursis.

 

Conclusion la convention AERAS (s'assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) , même si elle a été un peu améliorée, ne changent en rien les réalités et les mentalités et nous continuons à nous trouver mis au ban d'une société qui n'a que faire de ses rescapés.


Enfin que dire de ces campagnes publicitaires pensées par des agences complètement déconnectées de la réalité, destinées là aussi à sensibiliser le grand public et qui sont toujours à côté de la plaque !

 


Alors rêvons un peu et imaginons une journée de véritable mobilisation générale contre le cancer...

 

Une journée pendant laquelle les chercheurs, soignants, malades, politiques, bien portants s'uniraient pour faire avancer les choses en matière de prévention, d'amélioration dans la qualité des soins, dans l'accompagnement et la réinsertion des malades.

 

Imaginons nos indispensables chercheurs aidés par des donations qui afflueraient ; des politiques qui, au lieu de décider entre eux, interrogeraient les vrais malades pour savoir ce dont ils ont besoin ; des voisins, des connaissances, des collègues, qui proposeraient d'aider chacun un proche touché à aller en chimio, garder les enfants ou faire les courses.

 

Une journée de vrai rassemblement, de vraie solidarité .... !

 


 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Loukoum & Cie - dans Truc Agenda
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Loukoum
  • Le blog de Loukoum
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin à : écologie, protection des animaux et de la planète, végétarisme, véganisme, recyclage, vivre autrement...
  • Contact

Recherche