Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 15:46

je partage

 

source : link

 

 

 

 

Comment le pipi et le caca vont changer le monde

 

 


 

Les initiatives utilisant nos excréments se multiplient.

 

Une manière de régler un problème sanitaire tout en inventant des solutions durables à d'autres difficultés.


500 litres d'urine, 50 kilos d'excréments.

 

C'est ce que chaque humain produit en moyenne par an.

 

Si dans les pays développés, les déjections humaines ne sont pas considérées comme un problème, elles sont à l'origine de graves maladies dans les pays plus pauvres.

 

Au moins 38% de la population mondiale n'a aucun système efficace d'évacuation des excréments.

 

L'omniprésence de ces matières provoque des épidémies de choléra, et coûte la vie à un million et demi d'enfants par an, victimes d'infections diarrhéiques.


Alors que faire ?

 

Aux quatre coins du monde, des initiatives naissent pour réutiliser les déjections afin de résoudre... d'autres problèmes.

 

Ces matières, à l'origine de tant de difficultés, pourraient à l'inverse devenir des solutions durables pour améliorer le monde.

 

Voici quelques unes des possibilités.

 


 


Pour produire de l'électricité


Des chercheurs britanniques du Bristol Robotic Laboratory travaillent actuellement à la production d'électricité à partir d'urine humaine.

 

Il existe déjà des piles à bactéries qui utilisent cette ressource, mais elles ne sont pas encore très performantes, puisqu'elles ne fournissent que le tiers d'une pile classique.

 

"L'urine-tricity" a convaincu la fondation Gates de soutenir le laboratoire britannique dans le cadre du Grand Challenges Explorations, qui récompense les initiatives aussi bizarres que prometteuses.

 


Pour fabriquer des briques


L'architecte Ginger Krieg Dosier a inventé une brique 100% naturelle, fabriquée à base de sable, de bactéries, de chlorure de calcium et... d'urine.

 

Le processus de fabrication ne nécessite aucune cuisson, ce qui fait économiser énormément d'énergie.

 

On considère que 400 arbres doivent être brûlés pour fabriquer 25.000 briques classiques.

 


Pour faire la cuisine


Dans les prisons du Rwanda, le bois qui servait à chauffer la nourriture a été remplacé par du biogaz, généré à partir des excréments des prisonniers.

 

Une expérimentation que le gouvernement souhaiterait développer dans d'autres types de bâtiments, car plus écolo, moins chère et moins dangereuse pour la santé.

 


Pour faire pousser des plantes


Les déjections humaines possèdent des nutriments nécessaires au développement des plantes.

 

En Zambie, l'association Wasaza expérimente leur utilisation comme fertilisants.

 

Elle nécessite de séparer l'urine des excréments, traités différemment.

 

La première doit être mise de côté un mois avant d'être utilisable.

 

Les seconds doivent être recouverts de cendre de bois et de terre pour éliminer les parasites qu'ils contiennent.

 

Une solution efficace et bon marché pour les agriculteurs, qui peuvent acheter à Wasaza une tonne de ces fertilisants pour 1,60 dollars.


Dans la même veine a été inventé le sac "PeePoople", biodégradable et peu coûteux, dans lequel on peut faire ses besoins.

 

Le sac contient de l'urée, un composant qui permet de transformer les excréments en fertilisants après quatre semaines.

 

Un réseau de femmes micro-entrepreneuses les vend déjà dans le bidonville kenyan de Kibera.

 

Un moyen de développer l'emploi, d'aider les agriculteurs et de se débarrasser des déjections.

 


Pour alimenter sa voiture


L'entreprise britannique GENeco a inventé une voiture qui roule grâce à des excréments.

 

Les déjections de 70 foyers permettent de parcourir 16.000 kilomètres par an.

 

Au Japon, l'entreprise Toto a quant à elle inventé une moto au même fonctionnement.

 

Ce fabricant de toilettes a mis au point le "Toilet Bike Neo", qui dispose, en lieu et place de la selle, d'un siège de toilettes...

 

Bien sûr, il s'agit avant tout d'une opération de communication, mais techniquement, le système est parfaitement fonctionnel.

 

Vous savez maintenant ce qu'il vous reste à faire.



Photo de Clairity en licence cc

Partager cet article

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc à savoir
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Loukoum
  • Le blog de Loukoum
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin à : écologie, protection des animaux et de la planète, végétarisme, véganisme, recyclage, vivre autrement...
  • Contact

Recherche