Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 06:45

je partage

 

 

 

 

LES SINGES DE L’ATLAS : C’EST À BOIRE QU’IL LEUR FAUT !

385672_526249850735394_806494567_n

Sècheresse et anthropisation...

Tous les Marocains qui prêtent attention à la Nature connaissent ces familles de Magots qui ont perdu leur vie sauvage et quémandent de la nourriture dans la cédraie du Moyen Atlas, près d’Azrou. C’est déjà une erreur de les avoir rendus dépendants de l’homme sur des bords de route-poubelles, pour notre seule distraction, alors qu’il s’agit d’une espèce protégée dont il convient de respecter la liberté au sein de l’habitat. Mais bon, le mal est fait.

Maintenant que nous avons détruit leur milieu de vie, que les moutons « comestibles » ont des droits prééminents sur la vie sauvage, que ces singes sont devenus des commensaux de l’homme, nous nous devons de les secourir en gardant les distances et sans demander qu’ils nous amusent en échange. La cédraie n’est pas un cirque ! Rappelons-le : la forêt de cèdres était originellement la maison des Magots et pas la nôtre !

297732_526277720732607_716612330_n

Le surpâturage qui sévit dans la région a investi tous les points d’eau au profit des troupeaux et les singes Magots n’ont plus les moyens de se désaltérer. C’est aussi pourquoi ils écorcent les cèdres et se font détester des forestiers.

Avec la grande sécheresse qui sévit au Maroc depuis des mois, ces sympathiques animaux sont sans cesse au bord de la déshydratation. Et les badauds qui viennent leur rendre visite leur donnent des aliments, voire des confiseries, mais jamais d’eau ! Rappelons qu’il est interdit de les nourrir, que c’est préjudiciable à leur santé et à leur mode de vie, qu’un panneau installé par la Direction du Parc met ainsi en garde le visiteur… Mais au Maroc, pays de bonté, beaucoup de choses interdites sont « autorisées » ! Il s’avère que cette bienveillante tolérance est ici incongrue.

Chaque été ça recommence et durant les mêmes mois de la longue canicule d’Afrique du Nord, ces animaux entrent en déshydratation, laquelle induit souffrance quotidienne et mortalité certaine. Et chaque été ça recommence, touristes crétins et crétins locaux rigolent bien en les gavant d’une nourriture inutile et nocive mais personne ne pense à calmer leur soif-torture.

Ces mois-ci, des millions de litres d’eau sont quotidiennement charriés pour abreuver les troupeaux de moutons et de chèvres, mais pas un seul litre au profit des petits singes. L’homme pense d’abord à ses intérêts et sauve les moutons qu’il va manger. Si nous mangions du singe, on penserait peut-être à leur donner à boire… Le budget pour mettre à disposition cuves et abreuvoirs, ainsi qu’une simple surveillance des lieux, est dérisoire. Mais rien n’est fait.

Alerte aux responsables du Parc national d’Ifrane !

J’en appelle solennellement aux autorités compétentes pour que ces animaux protégés, qui plus est aimés des populations, qui sont aussi une valeur du riche biopatrimoine du Royaume, soient délivrés au plus vite de la terrible soif qui les tenaille. En période de forte canicule, on meurt plus volontiers de soif que de faim.

532161_525627107464335_1216153821_n578530_526246770735702_736768069_n541251_526247727402273_2042135938_n533858_526260890734290_335232281_n

Les petits singes Magots nous demandent à boire !

Merci à la presse marocaine de bien vouloir relayer ce S.O.S. !

Contact presse : micheltarrier@gmail.com

Téléphone de terrain : 0658.016.619

 

Michel Tarrier

Écologue, écosophe

Partager cet article

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Animaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Loukoum
  • Le blog de Loukoum
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin à : écologie, protection des animaux et de la planète, végétarisme, véganisme, recyclage, vivre autrement...
  • Contact

Recherche