Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 08:16

je partage

 

source : link

 

 

 

 

samedi 18 février 2012

TIBET CHINE ACTUALITE - Lundi 20 Février 2012- AGENDA- Lyon Eurexpo du 24 au 26/02/2012-Salon PRIMEVERE : 2 stands pour le Tibet / Paris - place du Trocadéro: Manifestation nationale pour le Tibet samedi 10/03/2012

77030_1496138172831_1515390899_31448947_

Photo liste des Tibétain-e-s immolé-e-s

402526_120002301458698_103186379806957_7
Les images des personnes en sont immolées au Tibet en signe de protestation contre la répression chinoise.
Les photo ou l' on voit des bougies sont celles des personnes ou il n' y a pas eu de photos portraits  difusées.
Photo liste mise à jour le 19/02/2012

  


 Lundi 20 Février 2012


 Le Tibet de plus en plus en ébulition contre la répression chinoise

France Tibet 14 Février 2012 http://tibet.fr/site/index.php?itemid=17047

Deux Tibétains ont été arrêtés avec des tracts appelant à plus de "manifestations pour un Tibet libre" à proximité d'un poste de police chinois dans la ville de Kardze samedi.
Tashi Palden, 21 a été arrêté pour avoir crié des slogans appelant à un «Tibet libre» et une «Longue vie à Sa Sainteté le Dalaï Lama" sur le marché du district de Kardze ce samedi vers 11 heures heure locale.
"En quelques minutes de protestation, des soldats chinois armés de la région ont arrêté le Tibétain et commencé à le battre avec des matraques électriques," selon des contacts dans la région.
Les services de sécurité chinois ont également arrêté un entrepreneur tibétain sur les lieux de la protestation et l'ont roué de coups pour avoir été le témoin de la manifestation de Tashi Palden.
«Les soldats chinois qui patrouillaient dans les rues, ont arrêté l'homme d'affaires tibétain après l'avoir battu jusqu'à ce qu'il perde conscience," selon Radio Free Asia basé au Etats Unis.
La Chine a renforcé la sécurité dans Kardze après les immolations de Tawu et les manifestations de masse dans Serthar et Drango le mois dernier qui ont été violemment réprimées. Des manifestations de masse ont également été signalées dans les zones Kyigudo et Nangchen où des milliers de Tibétains réclamaient le retour du Dalaï Lama en exil.
Ailleurs au Tibet, lors de l'appel du 8 Février 2012 pour une veillée de solidarité mondiale pour le Tibet, les Tibétains de la ville de Akhori Gyalrong dans l'Amdo dans la région de Ngaba, ont enlevé tous les drapeaux chinois des bureaux gouvernementaux et des hôpitaux de la ville.
Dans un message d'appel à la liberté, des drapeaux chinois ont été retirés dans d'autres parties du Tibet. En début de ce mois-ci, des Tibétains dans la ville de Wonpo, Dzachukha ont enlevé un drapeau chinois lors d'une cérémonie de lever du drapeau.
Des manifestations ont également été signalées dans la ville de Kyigudo ou un moine tibétain du nom de Sonam Rabyang du Monastère de Tridu s'est immolé le 8 Février 2012 sur la route principale du canton de Tridu.
Environ 200 personnes ont manifesté sur la place principale de la ville de Kyigudo ce samedi 11 Février 2012.
Suite aux protestations, les forces de sécurité chinoises auraient bouclé la place et arrêté certains manifestants.
D'autres manifestations ont été signalées le lendemain sur la Place de Gesar dans la ville de Kyigudo.
Les autorités locales ont décrit la situation dans la ville comme étant «très tendue».
La vague d'immolations qui s'est emparée du Tibet au cours des 11 derniers mois, a, ces derniers temps, connu une accélération alarmante de Tibétains prêts à se sacrifier.


Dernier message de lama Soepa aux Tibétains avant qu' il s' immole par le feu au Tibet en signe de protestation contre la répression chinoise

France Tibet  16 Février 2012 http://tibet.fr/site/index.php?itemid=17076


LamaSoeba.jpg

Voici le texte d' un enregistrement audio des dernières paroles d’un lama tibétain qui s’est immolé par le feu au Tibet, le 8 janvier 2012, en signe de protestation contre la repression chinoise. Lama Soepa (photo), enseignant spirituel et directeur de la communauté religieuse bouddhiste du Golok dans la région du Kham au Tibet oriental , exhorte les Tibétains « à s’unir et à oeuvrer tous ensemble à la construction d’une nation tibétaine puissante et prospère… » dans un message audio enregistré juste avant son ultime acte de contestation. Son message s’adresse aux Tibétains de l’intérieur et de l’exil, les appelant tous à s’unir, à se montrer forts, et à préserver leur langue et leur culture.

« Le message poignant de lama Soepa incarne la forme la plus radicale et la plus éloquente des exigences des dix-sept Tibétains qui se sont immolés au nom de la nation tibétaine » a déclaré Tenzin Dorjee, directeur exécutif de Students for a Free Tibet. « Lama Soepa explique clairement qu’en accomplissant ce geste, sa motivation est de soulager les souffrances de ses compatriotes. Ses mots véhiculent une force, une détermination, et une note d’espoir pour un futur tibétain hors de la domination chinoise. »

« Contrairement aux déclarations du gouvernement chinois, les Tibétains qui se sont immolés par le feu en signe de protestation étaient des membres exemplaires de leur communauté et même des chefs de file tibétains largement respectés qui ont fait preuve de courage et d’intégrité dans leur ultime geste de défi – qualités de cœur qui dépassent l’entendement des bureaucrates et des officiels chinois qui, depuis Pékin, essaient de les diaboliser », a-t-il ajouté.

Traduction de la déclaration de lama Soepa, enregistrée avant son auto-immolation

Aux six millions de Tibétains, y compris ceux vivant en exil… Je suis reconnaissant à Pawo Thupten Ngodup et à tous les autres héros tibétains, qui ont sacrifié leurs vies pour le Tibet et la réunification du peuple tibétain ; malgré mes quarante ans passés, je n’avais pas encore trouvé le courage de faire comme eux. Mais j’ai fait mon possible pour enseigner à autrui les domaines de connaissance traditionnels, y compris le bouddhisme.

Nous sommes au vingt et unième siècle et, depuis un an, beaucoup de héros tibétains sont morts. J’offre mon corps, à la fois pour me montrer solidaire d’eux par la chair et le sang, et pour demander pardon par la plus haute pratique tantrique de l’offrande de son propre corps. Par cet acte, je ne vise ni la gloire ni la célébrité personnelle.

Je fais don de mon corps comme une offrande de lumière pour chasser les ténèbres, pour libérer tous les êtres de la souffrance, et pour les conduire – chacun ayant été notre mère dans le passé et ayant, néanmoins, été poussé par l’ignorance à commettre des actes répréhensibles – vers Amitabha, le Bouddha de la lumière infinie. Mon offrande de lumière s’adresse à tous les êtres vivants, même les plus insignifiants tels les poux et les lentes, pour dissiper leur souffrance et pour les guider vers l’illumination. J’accomplis ce sacrifice en signe d’offrande pour la longue vie de notre maître-racine, Sa Sainteté le dalaï-lama, et de tous les autres maîtres spirituels et lamas.

[Lama Soepa récite alors la prière de l’offrande du mandala.]

Je n’accomplis ce geste ni pour moi, ni pour satisfaire un désir personnel, ni pour gagner les honneurs. Je sacrifie mon corps avec une conviction profonde et un cœur pur, tout comme le Bouddha a courageusement offert son corps à une tigresse affamée (afin de l’empêcher de manger ses bébés). Tous les héros tibétains qui ont sacrifié leurs vies l’ont fait avec le même état d’esprit. Mais, concrètement, il est possible qu’ils aient éprouvé de la colère avant de mourir. Voilà pourquoi, afin de guider leurs esprits sur la voie de l’éveil, j’offre ces prières qui les conduiront peut-être à la bouddhéité.

Puissent tous les maîtres spirituels et lamas au Tibet et en exil vivre longtemps. Je prie en particulier pour que Sa Sainteté le dalaï-lama regagne le Tibet et qu’il en demeure le chef temporel et spirituel.

[Lama Soepa récite la prière de longue vie pour le Dalaï-Lama et d’autres prières.]

A mes frères et sœurs de religion, et à tous ceux de l’exil qui sont restés fidèles : vous devez unir vos forces et œuvrer de concert à la construction d’une nation tibétaine qui sera forte et prospère dans le futur. C’est l’unique souhait de tous les héros tibétains. Voilà pourquoi vous devez éviter de vous quereller, que ce soit pour l’eau ou pour la terre. Vous devez maintenir l’unité et la force. Offrez amour et éducation à vos enfants, qu’ils étudient avec assiduité pour maîtriser les sujets d’études traditionnels. Les aînés devraient poursuivre leurs pratiques spirituelles, sauvegarder la langue et la culture par tous les moyens possibles, et par les actions du corps, de la parole et de l’esprit. Il est essentiel de mettre sincèrement en application les principes bouddhistes afin d’être bénéfique à la cause tibétaine et afin de conduire tous les êtres vivants sur la voie de l’éveil. Tashi delek.

A tous mes proches – amis, famille et étudiants - à tous ceux de ma ville natale et particulièrement… [nom incompréhensible sur l’enregistrement], je ne me suis pas enrichi au cours de ma vie. Le peu que j’avais, je l’ai dépensé pour enseigner et à des fins spirituelles. Cela coupera court à toutes les supputations sur les grosses sommes d’argent que j’aurais pu laisser. Gardez cela présent à l’esprit, vous tous, mes frères, mes parents, et mes bienfaiteurs. Quant à mes effets personnels, j’espère qu’ils seront distribués aux nécessiteux ou offerts aux maîtres spirituels et aux lamas.

Puissent tous les mérites accumulés profiter à tous les êtres vivants, et particulièrement à ceux qui souffrent dans les royaumes inférieurs, comme l’enfer. Je leur offre ces prières afin qu’ils puissent trouver de meilleures renaissances.


"France Tibet, une histoire de dignité" : Présentation du film par Roger Charret

Communiqué de l' association "Tendrel Solidarité" http://www.tendrel-solidarite.fr/69029633

i49897029._szw425h320_.jpg
 
 
"France-Tibet, une histoire de dignité" film de Roger Charret film de 52 mn en HD 16/9
Cette histoire a démarré en mars 1959 avec le début de l’exode de dizaines de milliers de Tibétains vers l’Inde à la suite de leur guide spirituel, le Dalaï Lama. L’invasion du Tibet par la Chine produisait ses ravages.
En Inde, pays pauvre et surpeuplé, ils ont bien du mal à vivre. Les Tibétains vivotent dans la restauration, l’artisanat et surtout le petit commerce de trottoir. Une française, peut-être la seule dans son domaine, s’est mis en tête de leur fournir du travail. Son nom : Germaine Rollandin, une humaniste rare, dotée d’une volonté hors du commun entretenue par des idées fortes.
Ainsi, avec l’association « Tendrel Solidarité » qu’elle a créé, elle a bâtie Namlang Himal, un petit village de vacances dans le nord ouest de l’Inde près de Dharamsala. Ecovillage qui emploi une vingtaine de personnes : tibétains et indiens ; ceci afin de favoriser une bonne entente entre les deux communautés.
Après nous avoir fait découvrir son domaine qu’elle a voulu écologique, Germaine nous fera part du sens de sa démarche, du mode de fonctionnement du village et de ses projets encore nombreux. Nous rencontrerons les habitants de Namlang : touristes et personnel qui le font vivre et l’animent à travers diverses activités.
Détour par le Népal ou Germaine a déjà fondé un atelier de couture et de bijouterie.
Côté festif : le Losar, Nouvel An tibétain, ainsi que Diwali, festival des lumières hindou, puis ce sera la fête anniversaire du village. Autre évènement, la commémoration par les Tibétains du drame 10 mars 1959.
Ainsi, grâce à sa ténacité, Germaine aura atteint son but ; plutôt que vivre d’assistanat, elle aura permis à des Tibétains de vivre dignement de leur travail.
Vous pouvez le commander : 25€ (dont 5€ pour l' association Tendrel Solidarité) + frais de port voir le site de Roger Charret : http://www.rogercharretreportages.fr/DVD.htm


Agenda



 

Lyon Eurexpo 2 Stands pour le Tibet 

  

au salon Primevère 2012

  



Les stands des associations "Lions des Neiges Mont Blanc" et Don et Action pour le Tibet" au salon Primevère 2011 -Photo: Patrick BONNASSIEUX-TIBET CHINE ACTUALITE
Le Tibet sera présent comme chaques années au salon Primevère ( un salon de l'alter écologie et militant pour diverses causes autres que l' écologie) à Lyon Eurexpo du vendredi 24 au 26 Février 2012. 2 Stands vous attend ceux des associaions Lions des Neiges Mont Blanc et Don et Action pour le Tibet .

 Je serais présent sur le Stand de Lions des Neiges Mont Blanc pendant toute la durée du salon et se sera avec un grand plaisir de vous rencontrer.

Patrick BONNASSIEUX - TIBET CHINE ACTUALITE

Pour plus d' informations sur le salon Primevère 2012 cliquez sur :
http:// primevere.salon.free.fr/ visiteurs/espaces.php
   
 Paris Place du Trocaréro, Samedi 10 mars 2012 à 15h00 Manifestation nationale en solidarité avec le Tibet
Communiqué de la Communauté Tibétaine de France http://www.tibetan.fr/?Manifestation-nationale-en
420527_2749676150497_1515390899_32534914
Photo : Paris, le Trocadéro 10/03/2010, Patrick BONNASSIEUX - TIBET CHINE ACTUALITE

Un programme détaillé de cette mobilisation sera diffusé ulterieurement

Le samedi 10 mars 2012 à 15h au Trocadéro à Paris. Métro : ligne 9, 6 Trocadéro
Cette année, le Tibet va commémorer le 53ème anniversaire du soulèvement populaire contre l’occupation chinoise du Tibet, qui a eu lieu le 10 Mars 1959 à Lhassa. La revendication de ce soulèvement tibétain était de rétablir un Tibet libre et Tibétain sans ingérence chinoise dans les affaires internes du Tibet. Depuis le Peuple tibétain mène une résistance non-violente contre l’occupation chinoise du Tibet.
Le combat pacifique des Tibétains est fondé sur une ferme conviction en la force de la vérité pour faire reconnaître leurs droits fondamentaux dans un Tibet libéré. Le Tibet occupé est en train de subir un pillage colonial de ses richesses et les populations tibétaines sont opprimées sous les répressions militaires sans cesse.
Cependant le peuple tibétain résiste avec force et détermination au sort de sa disparition planifiée par le gouvernement chinois. La dignité du peuple tibétain s’exprime par son combat non-violent et par ses valeurs humanistes.
En 2008, un nouveau chapitre de la résistance tibétaine a vu le jour suite aux soulèvements populaires qui ont eu lieu dans les trois provinces du Tibet historique et ces manifestations pacifiques des Tibétains ont été réprimées dans la violence orchestrée par les autorités chinoises. Le bilan de cette répression était de l’ordre de plusieurs centaines de personnes déportées vers des lieux inconnus à ce jour et de plusieurs dizaines de mort par balles.
Etant donné que les Tibétains ne peuvent pas exprimer librement leurs aspirations sous l’occupation chinoise, ils ont recours à une forme grave de protestation en se donnant la mort. Depuis février 2009, le vénérable Tabey s’est immolé à Ngaba, en signe de protestation contre la domination chinoise du Tibet. Il a appelé pour l’instauration de la liberté et le retour de Sa Sainteté le Dalai Lama au Tibet. Désormais, il y a eu 23 personnes qui se sont immolées dans différentes localités du Tibet pour réclamer la liberté, et le retour de sa sainteté le Dalai Lama, au Tibet.
Nous profitons de cette occasion commémorative afin d’attirer l’attention de la Communauté Internationale, et notamment celle des autorités françaises sur les doléances suivantes :
∗ que le gouvernement chinois retire ses troupes des régions tibétaines concernées par des manifestations non-violentes et que le Tibet soit accessible aux médias étrangers.
∗ qu’une action internationale coordonnée se constitue afin d’envoyer une mission d’enquête au Tibet.
∗ que le gouvernement chinois libère tous les prisonniers politiques du Tibet dans les plus brefs délais.
∗ que les autorités chinoises prennent toutes leurs responsabilités concernant leurs crimes contre l’humanité.
∗ que sa sainteté le Dalai Lama soit autorisé à rentrer dans son pays comme son peuple le réclame.
∗ que reprenne des pourparlers entre les représentants tibétains et les autorités chinoises afin de trouver une solution politique au problème du Tibet.
Une marche de protestation est prévue de la place du Trocadéro vers l’Ambassade de "la République populaire de Chine" à Paris.
Nous vous sollicitons de faire circuler cet appel autour de vous, et de venir vous même nombreux à la journée de mobilisation pour le Tibet.
N’oubliez pas vos drapeaux du Tibet, si vous n’en avez pas, la Communauté Tibétaine de France les mettra à votre disposition.
Cet appel est lancé par "la Communauté Tibétaine de France et ses Amis".
AUX LECTEURS DE TIBET CHINE ACTUALITE
Je serais présent à Paris comme chaques années à la date du 10 Mars pour cette très importante manifestation de soutien pour la liberté du peuple Tibétain. La date du 10 Mars est une date de l' histoire du Tibet, car à la même date en 1959, le peuple Tibétain se soulevait contre l' occupation chinoise. cette révolte à été réprimée par le sang, causant la mort de plus 80 000 Tibétain-e-s. Les militants Tibétain-e-s, leur suporters et association pro tibétaine, commémorent à cette date les victimes disparues le 10 Mars 1959, mais aussi toutes les victimes de la répresssion chinoise après le 10 Mars 1959, notament les victimes de ces derniers mois ou la répression chinoises s' emplifie comme par exemples des manifestations réprimées par des tirs meutriers des forces de l' ordres chinoises contre les manifestants et aussi une series d' immolations le feux par des Tibétain-e-s en signe de protestation contre la répression chinoise depuis Mars 2011 et qui continue actuellement.
J' appelle tous les lecteurs de cette publication à ce joindre à cette manifestation Nationale.
En espèrant de vous voir tres nombreux à Paris le Samedi 10 Mars 2012 pour dire stop à la barbarie des autorités chinoises au Tibet.
Patrick BONNASSIEUX - TIBET CHINE ACTUALITE http://tibetchineactualite.blogspot.com

PARIS DU VENDREDI 9 AU MARDI 13 MARS 2012 VISITE DE SAMDHONG RINPOCHE EX 1er MINISTRE TIBETAIN EN EXIL

429457_2727992968431_1515390899_32526109 
.
MERCI DE FAIRE CIRCULER DANS VOTRE RESEAU L’ANNONCE DE LA VISITE DE SAMDHONG RINPOCHE A PARIS DU VENDREDI 9 AU  MARDI 13 MARS 2012.
AFIN QUE NOUS SOYONS LE PLUS NOMBREUX POSSIBLE A PARTICIPER A CES RENCONTRES EXCEPTIONNELLES

Le Professeur Samdhong Rinpoché, 1er Ministre du Gouvernement tibétain en exil de 2001 à 2011, sera à Paris du 9 au 13 mars prochain pour guider le RIMAY MONLAM 2012, Grande prière de Souhaits pour le monde et Enseignements sur le thème de la Responsabilité universelle, dédiée cette année à la mémoire des victimes de persécutions au Tibet et dans le monde. Alors que la résistance tibétaine se radicalise, il présentera à la Mairie du 11ème et au Sénat l’actualité du combat non violent des Tibétains pour la liberté.

- URGENCE TIBET Conférence de SAMDHONG RINPOCHE le Vendredi 9 mars 2012 à 19H à la Mairie du 11ème
à l’invitation de M. Patrick Bloche, Maire du 11ème, de S.E. Sungjang Rinpoché, Président de Tibet Compassion International, et de Sofia Stril-Rever, Porte-parole de l’Association française pour la Paix et la Responsabilité Universelle sous l’égide de Sa Sainteté le Dalaï-lama.
Mairie du 11ème 2, Place Léon Blum
75536 Paris Cedex 11
Entrée libre

- RIMAY MONLAM 2012 avec SAMDHONG RINPOCHE le Samedi 10 mars 2012 de 9h30 à 13h
au Grand Auditorium de l’Espace St-Martin
Journée de commémoration des victimes de la répression politique au Tibet et dans le monde
à l’invitation de S.E. Sungjang Rinpoché, Président de Tibet Compassion International, et de Sofia Stril-Rever, Porte-parole de l’Association française pour la Paix et la Responsabilité Universelle sous l’égide de Sa Sainteté le Dalaï-lama.
Grand Auditorium de l’Espace St-Martin 199 rue St-Martin 75003 Paris
Réservation à l’adresse rimaymonlam@buddhaline.net Information au 06 63 16 06 35
Participation aux frais 15 €

- RIMAY MONLAM 2012 avec SAMDHONG RINPOCHE le Dimanche 11 mars 2012 de 10H à 17H
à Tatsang Ling, le « Jardin des Accomplissements spontanés », monastère de S.E. Sungjang Rinpoché en vallée de l’Eure,
Journée dédiée à la Paix et la Responsabilité universelle avec enseignements de Samdhong Rinpoché et libération d’animaux
Réservation à l’adresse rimaymonlam@buddhaline.net Information au 06 63 16 06 35
Participation aux frais 30 €

- CONFERENCE DE PRESSE de SAMDHONG RINPOCHE le Mardi 13 mars 2012 à 18H
à l’invitation du Groupe d’information Tibet du Sénat
Réservation impérative à l’adresse rimaymonlam@buddhaline.net
Entrée libre. Se présenter muni de votre pièce d’identité

RENCONTRES AVEC SAMDHONG RINPOCHE
Grand témoin de Paix pour le monde
du vendredi 9 au mardi 13 mars 20012 à Paris
et en vallée de l’Eure

Samdhong Rinpoche, compagnon d’exil de la première heure du Dalaï-lama et ancien Premier ministre du gouvernement tibétain en exil, sera prochainement en France à l’invitation de S.E. Sungjang Rinpoché. Sofia Stril-Rever, étudiante de Samdhong Rinpoché depuis 15 ans, présente cette visite qui permettra de faire le point sur les immolations par le feu de Tibétains, la répression chinoise et les persécutions politiques dans le monde, tout en exposant la nécessité de développer un sens plus grand de responsabilité universelle.

Sofia Stril-Rever : Né au Tibet en 1939, Samdhong Rinpoché a joué un rôle clef pour permettre à la communauté tibétaine de se structurer en terre d’exil. Il a contribué à la démocratisation des institutions voulue par le Dalaï-lama dès son arrivée en Inde. Contrairement à la plupart des pays où la revendication démocratique est venue du peuple, ce sont les dirigeants tibétains qui, comme le Dalaï-lama ou Samdhong Rinpoché, ont imposé le processus démocratique afin de moderniser la vie politique tibétaine. Samdhong Rinpoché a été nommé Président du Parlement tibétain en exil en 1995 puis il a été élu Premier ministre en 2001 et ensuite réélu en 2006.
En plus de ses fonctions administratives de premier plan, Samdhong Rinpoché a œuvré pour la préservation de l’identité culturelle de son peuple. De 1971 à 2001, il a résidé à l'Université tibétaine de Sarnath, d’abord en tant que professeur, puis comme directeur, tout en étant aussi vice-président de la Bibliothèque des archives et des œuvres tibétaines à Dharamsala. D’une grande érudition, parlant couramment le tibétain, l'anglais et le hindi, Samdhong Rinpoché a rédigé une soixantaine d'études dans diverses revues universitaires et de presse écrite. On lui doit de plus par exemple les éditions en sanskrit et tibétain du Tantra de Kalachakra et de son grand commentaire, La Lumière immaculée. C’est alors que je traduisais ces textes en français que je l’ai rencontré à Sarnath pour la première fois en 1997 et depuis, je n’ai cessé de le consulter en particulier pour la rédaction de mes deux ouvrages avec le Dalaï-lama, L’Autobiographie spirituelle et L’Appel au monde.
Samdhong Rinpoché est en outre un spécialiste international du Mahatma Gandhi et le gouvernement indien l’a nommé membre du Directoire du Conseil indien pour la recherche philosophique et du Conseil d'administration de l'Asiatic Society de Calcutta. Aux Etats-Unis, il fait partie du Conseil mondial de la paix et il est membre consultatif de l'Institute for Asian Democracy. Ces quelques exemples illustrent les accomplissements d’une personnalité animée d’une humilité parfaite qui se décrit en ces termes : « Un homme insignifiant dont les pieds ont commencé par fouler le sol du Tibet, mais qui a passé la majeure partie de sa vie sur la terre sainte de l’Inde. Cet homme aspire sincèrement à une vie spirituelle mais les actions de ses vies antérieures l’ont projeté dans la politique. Il n’espère ni pouvoir, ni position importante, n’a pas d’ennemi à abattre, pas d’amis à protéger. Ce vagabond, qui n’a pas besoin de politique, aspire à une paix mondiale. »

C’est en tant qu’artisan de paix que Samdhong Rinpoché nous rend visite en mars prochain car il a dédié sa vie au combat pour la paix et la non-violence. Il y a une profonde cohérence entre ses divers engagements au plan spirituel et politique. Il a toujours affirmé que la non violence est la seule option pour les Tibétains et qu’elle seule peut garantir une paix durable. Car les victoires obtenues par la force sont provisoires et ne mettent pas un terme au cycle de la violence. Comme le Dalaï-lama, Samdhong Rinpoché juge la guerre obsolète. Si le 20e siècle a été celui du bain de sang, il propose de faire du 21e siècle celui du dialogue. Cela implique de reconnaître la réalité de l’interdépendance et de développer un sens plus grand de responsabilité vis-à-vis des autres et de manière générale envers tous les êtres qui ont cette planète pour habitacle. Seule la responsabilité universelle permet de transformer les antagonismes en une complémentarité basée sur le respect et la compréhension mutuelle. La visite de Samdhong Rinpoché sera donc axée sur la thématique de la paix par la responsabilité universelle.

Nous célèbrerons avec lui un Rimay Monlam, ou « Grande prière de Souhaits pour le monde », réunissant ainsi deux traditions. La première remonte à Je Tsongkhapa qui en 1409 établit cette Grande Prière pour promouvoir la paix et l’harmonie universelles. La deuxième tradition est plus récente, il s’agit des Commémorations du 10 Mars instituée par le Dalai-lama en 1960, en souvenir de l’insurrection de Lhassa le 10 mars 1959 et du sacrifice de 2 millions de Tibétains, suite à l’occupation chinoise. Il y aura donc une 1e Journée de prière le 10 mars 2012, dédiée aux victimes de persécutions au Tibet et dans le monde. Elle sera suivie le 11 mars, d’une 2e Journée dédiée à la responsabilité universelle.
Le RIMAY MONLAM 2012, conduit par Samdhong Rinpoché, s’inscrit donc dans la continuité du combat livré avec les armes de la vérité et de la justice depuis 60 ans par le Dalaï-lama, au nom du Tibet et de l’humanité.
Réservation à l’adresse
rimaymonlam@buddhaline.net
Information au 06 63 16 06 35

Le Samedi 10 mars 2012 à 10h.30
Mairie de Cesson (77)
Afin de commémorer, autour du drapeau tibétain, le 53ème anniversaire du soulèvement de Lhassa, 10 mars 1959, en souvenir du massacre de 87 000 tibétains.
Pour-accompagner-l’évènement-une-exposition « TIBET-d’hier-et d’aujourd’hui » vous est proposée en Mairie, Galerie Guy-Michel Boix, pour vous permettre de découvrir l’histoire de ce pays, sa culture, ses traditions, sa médecine, mais aussi la triste réalité de ce génocide culturel et humain.
EPINAC (71) Parrainage avec Sakya (Tibet)
Dimanche 11 Mars 2012
Marches de solidarité de 5 km et 10Km
54px-Blason_ville_fr_%C3%89pinac_%28Sa%C tibet.jpg
les associations Urgence Tibet et Terre Méridien se sont associées avec la Mairie d'Epinac pour parrainer un village du Tibet (Sakya) en septembre dernier et poursuivre dans la durée des actions en faveur de la cause tibétaine. Dans ce cadre, une marche pour le Tibet est organisée le Dimanche 11 Mars prochain à l'occasion de la date anniversaire du soulèvement pacifique du 10 mars 1959 à Lhassa au Tibet. Cette date est importante parce qu'elle marque la volonté du peuple tibétain à résister à l'oppresseur chinois et montrer que cette cause juste ne tombera pas dans l'oubli. Nous comptons sur votre présence solidaire et votre soutien...

Programme :

- Rendez-vous à 10h devant la mairie pour un lever de drapeau et les allocutions de Monsieur le Maire Jean-François Nicolas et Gérald Facquer, Président d'Urgence Tibet.
- 11h : départ pour une marche de 5 km en direction du Curier.
- 13h : rendez-vous au Curier. Panneaux d'informations sur la situation au Tibet. Repas tiré du sac et thé offert.
- 14h : départ pour la seconde boucle d'environ 10km (La Boucle des Mineurs)
- 17h : fin de la marche.

Pour tous renseignements, vous pouvez  contacter :
Tél. 03 85 82 99 03 ou 06 65 71 90 97Mail : 
vitale.ds@sfr.fr

-   
Vitrolles (13) Dimanche 11 Mars 2012
Journée "Solidarité Tibet 2012"
395302_215017451925324_147734571986946_4
399614_215017821925287_147734571986946_4
Paris, Le Jeu de Paume Place de la Concorde, du 21/02 au 29/04/2012

Exposition "Entre Lac" de l'artiste dissident Chinois Ai Weiwei a ne pas manquer !!!


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1 place de la Concorde
75008 Paris
Mardi de 12h à 21h
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h
Samedi et Dimanche de 10h à 19h
Fermeture le lundi
Tél. 01 47 03 12 50


AiWeiwei2_28.jpg


Ai Weiwei : Exposition Entrelacs

Au début des années 1980, Ai Weiwei (Pékin, 1957) choisit New York comme terrain d’expression, y photographiant quotidiennement le monde qui l’entoure. Il poursuit cette pratique à Pékin, où il revient en 1993, montrant les multiples aspects de la réalité urbaine et sociale de la Chine. Ses photographies témoignent du capitalisme anarchique qui se développe dans son pays et des contradictions de la modernité. Tout à la fois architecte, sculpteur, photographe, blogueur et adepte des nouveaux médias, Ai Weiwei devient rapidement l’un des artistes majeurs de la scène artistique indépendante chinoise, produisant une œuvre prolifique, iconoclaste et provocatrice.

Ai Weiwei est un artiste généraliste et un critique social qui a entrepris de faire bouger la réalité et de contribuer à la façonner. C’est un observateur perspicace des enjeux et des problèmes sociétaux d’aujourd’hui, un grand partisan de la communication et des réseaux, et un artiste qui sait introduire de la vie dans l’art et de l’art dans la vie. Il aborde de front la question des conditions sociales en Chine et dans d’autres pays en livrant son témoignage sur les bouleversements que subit Pékin au nom du progrès, en adoptant dans ses Études de perspective une attitude irrespectueuse à l’égard des valeurs établies ou en rompant avec le passé dans des oeuvres composées de vieux meubles trouvés. L’idée qui le guide reste la même : libérer les potentiels dans le présent et pour l’avenir, affirmer ses positions grâce aux dizaines de milliers de photos et de textes diffusés sur son blog ou par le biais de Twitter.

“Ai Weiwei : Entrelacs” est la première grande exposition en France consacrée à cet artiste et homme de communication qui observe l’état du monde, l’analyse et tisse des liens avec ses semblables par de multiples canaux. L’exposition, qui présente également des vidéos de l’artiste, est centrée sur les photographies d’Ai Weiwei : celles par lesquelles il rend compte des mutations profondes du paysage urbain de son pays ; celles aussi qui relèvent d’une démarche plus artistique : le Conte de fées pour la documenta de Cassel et les innombrables photos numériques diffusées sur son blog ou à l’aide de son téléphone portable.
Par la richesse de son iconographie, cette exposition consacrée à Ai Weiwei tend à montrer la diversité et la complexité du personnage et sa manière d’être constamment en relation avec le monde. D’où cette idée d’entrelacs, de liens qui ne cessent de se tisser par-delà les frontières et les obstacles en tout genre.
Placé en détention le 3 avril 2011 par les autorités chinoises, libéré sous caution le 22 juin 2011, il est, à ce jour, toujours interdit de sortie du territoire.

Infos pratiques
Ai Weiwei : Entrelacs
Du 21 février au 29 avril au Jeu de Paume, 1 place de la Concorde, 75008 Paris. Mardi de 11h à 21h. Du mercredi au dimanche de 11h à 19h. Fermeture le lundi. Entrée 8,5 €, tarif réduit 5,5 €. Tél. 01 47 03 12 50. Site web : www.jeudepaume.org


Commissaire : Urs Stahel

Exposition co-produite
par le Fotomuseum Winterthur
et le Jeu de Paume, Paris.

En partenariat avec A Nous, Arte,
Courrier international, Polka Magazine,
Rue 89 et France Info.






Si vous désirez recevoir la lettre d' informations envoyez votre adresse e mail à patrickbonassieux@hotmail.com url%3Fsa%3Dt%26rct%3Dj%26q%3Dtibet%2520c
sonneries

lundi 6 février 2012

TIBET CHINE ACTUALITE - Lundi 6 Février 2012 - Journée Mondiale d' Actions pour le Tibet Mercredi 8/02/2012, 5 manifestations en France Paris, Pau, Nimes, Bordeaux et Clermont Ferrand

77030_1496138172831_1515390899_31448947_

Photo liste des Tibétain-e-s immolé-e-s

421862_365554350123252_100000060713986_1
Les images des personnes en silhouète noire sont celle ou il n' y a pas eu de photos difusées.


 

 Lundi 6 Février 2012

 Journée Mondiale d' action pour le Tibet à l' appel du Premier Ministre Tibétain en éxil Lobsang Sangay le Mercredi 8 Février 2012 : Manifestation en France à *Paris, Pau, Nimes et Clermont Ferrand

*Liste non exhaustive

395480_10150546379719825_331825884824_86

 
PARIS MANIFESTATION POUR LE TIBET
mercredi 8 Février 2012, à partir de 15 heures,
départ de l'Assemblée Nationale (rue de l'Université ) à l’ambassade de Chine à Paris (avenue georges V)
...
Venez nombreux, munis de vos drapeaux.

Chers Amis du Tibet,

Pour suivre la consigne du Kalon Tripa rappelée ci-dessous, nous vous invitons tous, Amis du Tibet, à venir manifester votre indignation contre la force, l’intimidation et la coercition exercée par le gouvernement chinois au Tibet, le Mercredi 8 Février 2012, à partir de 15 heures, départ de l'Assemblée Nationale (rue de l'Université ) à l’ambassade de Chine à Paris (avenue georges V), munis de vos drapeaux.

Message du Kalon Tripa, Dr Lobsang Sangay : « Pour montrer notre solidarité avec les Tibétains au sein du Tibet, j'appelle les Tibétains et leurs amis du monde entier à manifester le Mercredi 8 Février 2012. Envoyons un message clair au gouvernement chinois et rappelons lui que la violence et le meurtre à l'encontre des tibétains innocents est inacceptable ! Je vous demande à tous d'effectuer ces manifestations dans le calme, en accord avec les lois en vigueur dans vos pays respectifs, et avec dignité. »

VENEZ NOMBREUX pour qu’émerge et s’installe durablement une culture politique mondiale fondée sur la non-violence, le dialogue et la démocratie.

Communauté Tibétaine en France et ses amis.

Secretary
Bureau du Tibet
84 Boulevard, Adolphe Pinard
75014 PARIS


-----------

PAU,mercredi 8 février 2012 : Manifestation de soutien pour le Tibet

La manifestation pour le Tibet aura lieu:
MERCREDI 8 février à 15h30
place Clémenceau
Pau.

Si vous le pouvez portez un habit tibétain, un masque ou un foulard noir sur la bouche, un drapeau tibétain. La manifestation doit se faire dans le calme absolu.

Les membres de l’APACT de PAU s’associent à tous ceux qui, dans le monde, manifestent ce mercredi 8 février 2012,
dans le silence et la dignité, leur solidarité aux Tibétains.
A l’appel de Dr Lobsang Sangay, Kalon Tripa, Premier Ministre du Gouvernement Tibétain en exil, cette journée est dédiée à tous ceux qui, au Tibet subissent arrestations, tortures, exécutions, privations de liberté et violentes répressions.

Au cours des 11 derniers mois, 19 moines et civils se sont immolés, en protestation désespérée contre le durcissement des gouvernants chinois à l’encontre des libertés fondamentales et contre les mesures de sécurité punitives imposées en particulier dans les monastères au Tibet.
La répression s’est intensifiée ces derniers jours et le Tibet connaît ses troubles les plus graves depuis le printemps 2008.
Le Tibet est actuellement sous les verrous et plus personne ne peut sortir ou entrer sur le plateau tibétain.
Pékin accuse des groupes séparatistes étrangers de « travestir la vérité » pour « discréditer le gouvernement chinois » et « déstabiliser le régime. »
Le Dr Lobsang Sangay « appelle la communauté internationale et les Nations Unies à envoyer une délégation au Tibet et demande que l’accès à la région soit autorisé aux médias du monde entier.
Les leaders de Beijing (Pékin) doivent savoir […] que leurs actes ne feront qu’augmenter les doutes à l’égard de la légitimité morale de la Chine, de même que sa légitimité dans le monde des affaires. »


Tashi delek
Madame CAMPET Denise Puntsok Drolma
Presidente APACT France
2 rue Louis Barthou
64140 BILLERE

      Apactpau@aol.com 
 apactpau@free.fr

nouveau site:
http://perso.numericable.fr/apact
& blog: http://apact.fr.gd

-------------

ClERMONT FERRAND / PLACE DE JAUDE, mercredi 8 février 2012 : Manifestation de soutien pour le Tibet

LE 1 ER MINISTRE DU GOUVERNEMENT TIBETAIN EN EXIL APPELLE A MANIFESTER LE MERCREDI 8 FEVRIER PARTOUT DANS LE MONDE.

Pour notre ville :

Auvergne-Mainpat-Tibet vous invite à un rassemblement
Mercredi 8 février à 16 h
place de Jaude
au pied de Vercingétorix
La situation au Tibet devient de plus en plus préoccupante.
3 nouvelles immolations viennent de se produirent portant à 19 le nombre .
De façon sacrificielle ,n'ayant pour recours que ces gestes désespérés et pour que le grand silence complice des états,des diplomaties, de la majorité des élus de France et d'Europe finisse par cesser.
Pour que la Chine arrête l'extermination du peuple tibétain de façon génocidaire
Pour que le conseil de sécurité de l'ONU prenne des initiatives pour dénoncer l'isolement des provinces du Tibet ,les arrestations massives
et les éxécutions expéditives qui s'y déroulent
Pour que le gouvernement français les députés du Parlement européen et du Parlement français, les candidats à la présidence de la République osent enfin parler et frapper très fort .
Pour que cessent ces attitudes de courtisaneries et de couardise face à la République Populaire de Chine.(pour rappel la Chine et la Russie ont utilisé leur droit de veto au Conseil de sécurité pour protéger le boucher Syrien)

Avec nous venez dire votre révolte face à l'attitude chinoise et aux silences complices
----------
Journée Mondiale d' actions pour le Tibet mercredi 8 février 2012
Manifestation pour le Tibet à Nimes
Place de l' Horloge
Mercredi 8 Février 2012 de 15h00 à 18h00

A l'appel de Tibet Languedoc
UN BILAN TERRIBLE

•20 immolations depuis mars 2011, dont 12 mortelles et 3 nouvelles dans la ville assiègée de Serthar du Tibet oriental le 3 février • Détention d’une centaine de manifestants dans le comté de Drango, au Sichuan • Moines et nonnes abandonnent les monastères plutôt que de se soumettre à de nouvelles réglementations chinoises • Les forces de sécurité ont emmené des centaines de Tibétains de Lhassa vers une destination inconnue • La police ouvre le feu sur des Tibétains faisant des morts et des blesses • La Chine va couper le Tibet du reste du monde de la mi-février à fin mars • La Chine soudoie les Tibétains afin qu’ils célèbrent "Losar", le Nouvel an tibétain • Des Tibétains exhibés avec des pancartes au cou • La Chine sur le point de créer un "Monastère modèle" respectueux de la loi, dans la "Région autonome du Tibet" • La Chine s’engage à renforcer le contrôle des monastères du Tibet pour former davantage les moines et nonnes à "l’amour de l’occupation chinoise" (sic) • Un rapport américain dénonce la situation effroyable des droits au Tibet.…

VOILA QUELQUES UNES DES NOUVELLES QUI NOUS ARRIVENT DU TIBET alors que la dictature chinoise a lancé, en octobre dernier, sa "troisième bataille"pour "gagner le maintien de la stabilité en multipliant son armada militaire, ses controles, ses campagnes de reeducation et ses exactions envers la population de ce pays.

PARCE QUE NOUS PENSONS QUE RIEN NE SERAIT PIRE QUE LE SILENCE et pour repondre a l'appel de Lobsang Sangay et du gouvernement tibetain en exil, nous nous rassemblerons comme partout dans le monde, ce mercredi 8 fevrier de 15h a 18h sur la place de l'Horloge a Nimes. Si comme nous vous pensez que ce que fait subir la dictature chinoise aux Tibetaines et Tibetains est inacceptable aujourd'hui comme hier et qu'il ne faut pas renoncer a dire publiquement, rejoignez nous si vous le pouvez.

Vous pouvez aussi organiser un rassemblement identique dans d'autres villes. Il n'est pas besoin d'etre tres nombreux mais avec quelques drapeaux, bougies et votre presence la tragedie du Tibet sera presente sur la place publique.

Communiqué Tibet Languedoc
J-L Escarguel pour
Tibet Languedoc - 14, rue de Toulouse - 30000 NÎMES
Tél./Fax : 04 66 29 00 24
Mail :
----------
Journée Mondiale d' action pour le Tibet
à l' appel du Premier Ministre Tibétain en exil Lobsang Sangay
le Mercredi 8 Février 2012

BORDEAUX, MANIFESTATION

Amis du peuple Tibétain rejoignez-nous nombreux
place Pey Berland,
mercredi 8 février à 18 h
pour une manifestation de solidarité
contre la violence et le meurtre à l'encontre des Tibétains innocents


A l' appel de l' association Tashi Delek Bordeaux
tashi.delek.bordeaux@orange.fr
LISTE DES MANIFESTATIONS DANS LE MONDE POUR CETTE JOURNEE D' ACTIONS POUR LE TIBET

Pour les organisateurs éventuels d' actions pour cette journée mondiale, Vous pouvez inscrire votre manifestation sur ce site.

 SERTHAR (TIBET) 3 nouvelles immolations le 3 Février 2012

France Tibet 4 Février 2012 http://tibet.fr/site/index.php?itemid=16890

Les nouvelles qui nous parviennent du Tibet font part de l'immolation de trois Tibétains ce 3 Février 2012, dans la ville assiègée de Serthar du Tibet oriental.

Selon une source locale rapportée par un Tibétain en exil, deux Tibétains auraient survécu à l'immolation mais l'on craint le décès de la troisième personne.

"Les trois Tibétains ont appelé à l'unité du peuple tibétain et ont protesté contre le gouvernement chinois," selon une source qui souhaite garder l'anonymat.

Les deux qui auraient survécu ont été identifiés comme Tsering, âgé de 60 ans et Kyari, gâé de 30 ans. Le troisième Tibétain n'a pu être identifié au moment de la déclaration.

La ville de Serthar a été placée sous loi martiale e dit pas son nom, soumise à un quadrillage militaire très sévére depuis les protestations de masse du 24 janvier 2012. Au moins six Tibétains auraient été abattus par des tirs aveugles de la police sur des Tibétains non armés.

Avant les manifestations de masse, les Tibétains des villages des environs de Serthar avait plusieurs fois protesté les 18 et 22 Janvier tandis qu'une plus grande manifestation avait eu lieu le 23 Janvier, dans la ville de Serthar où une banderole portant l'inscription: «Nous protestons contre l'échec des politiques chinoises au Tibet » avait été déployée .

La même source d'information du site Phayul rapporte que lors des manifestations du 18 janvier, un grand nombre de rouleaux de prière, les "chevaux du vent» portant le drapeau national tibétain imprimé surune face et l'autre face annonçant des slogans de longue vie pour le Dalaï Lama et la «Victoire au Tibet» ont été distribués dans la région.

Suite à ces protestations, toute la région a été coupée du monde extérieur privée de connexions téléphoniques et Internet. Les routes menant à la région restent bloquées comme relaté par un reportage récent de CNN dans lequel ses journalistes annoncent avoir été arrêtés puis expulsés alors qu'ils tentaient de pénétrer dans cette région.


Dans les photos reçues hier par le site Phayul, suite aux manifestations du 24 janvier à Serthar des militaires chinois ont été aperçus sur la route frappant et traînant à terre des Tibétains.

Depuis l'immolations du moine e Tapey en 2009, les 19 Tibétains qui se sont immolés exigent le retour du Dalaï-Lama et protestent contre l'occupation chinoise du Tibet.

Amnesty International dans son communiqué de la semaine dernière appelait la Chine à éviter d'utiliser la répression en réponse aux manifestations des Tibétains et a exprimé la crainte d'une montée de "la violence et effusion de sang" au Tibet.


Agenda
Paris, cinema "La Clef " du Vendredi 17 au 18 Février 2012 2ème Festival du film tibétain

405939_345160192170915_100000308102755_1

 

2ème édition du Festival du film tibétain 

17 et 18 février 2012 – Entrée Gratuite 
Après le succès de sa première édition en 2010, l\'association Étudiants pour un Tibet Libre a le plaisir d’organiser à nouveau ce festival UNIQUE en France. 

De nombreux films inédits en France, en version originale (sous-titrés en anglais et parfois en français), des stands, des livres, des expositions, des débats. 

Ce festival a pour but de faire découvrir à tous l\'histoire du Tibet ainsi que la cause du peuple tibétain. Dans un contexte de répression politique et de bouclage des communications au Tibet, projeter ces films est aussi un acte de solidarité. Cette année en ouverture nous accueillerons une soirée spéciale « Résistances Tibétaines et Ouïgours » : projections et débat avec la communauté Ouïgour en invitée d\'honneur. 

Nous espérons que ce festival, organisé en écho à de nombreuses éditions similaires à travers le monde, va encourager et renforcer une culture du film tibétain. Le travail des rares réalisateurs tibétains doit donc être montré, vu et largement diffusé. 

Bon festival !

Où ? Cinéma La Clef, 115 rue de la clef Paris 5e 

Métro ligne 7 Censier – Daubenton 

Quand ? Vendredi 17 février à partir de 19h et Samedi 18 février à partir de 13h. 

Entrée LIBRE et GRATUITE. 

Toute la journée, stand, exposition, repas tibétain 

Informations et programmation : http://tibetfilmfestival.moonfruit.com

 


Paris, Le Jeu de Paume Place de la Concorde, du 21/02 au 29/04/2012
Exposition "Entre Lac" de l'artiste dissident Chinois Ai Weiwei a ne pas manquer !!!




 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1 place de la Concorde
75008 Paris
Mardi de 12h à 21h
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h
Samedi et Dimanche de 10h à 19h
Fermeture le lundi
Tél. 01 47 03 12 50


AiWeiwei2_28.jpg


Ai Weiwei : Exposition Entrelacs

Au début des années 1980, Ai Weiwei (Pékin, 1957) choisit New York comme terrain d’expression, y photographiant quotidiennement le monde qui l’entoure. Il poursuit cette pratique à Pékin, où il revient en 1993, montrant les multiples aspects de la réalité urbaine et sociale de la Chine. Ses photographies témoignent du capitalisme anarchique qui se développe dans son pays et des contradictions de la modernité. Tout à la fois architecte, sculpteur, photographe, blogueur et adepte des nouveaux médias, Ai Weiwei devient rapidement l’un des artistes majeurs de la scène artistique indépendante chinoise, produisant une œuvre prolifique, iconoclaste et provocatrice.

Ai Weiwei est un artiste généraliste et un critique social qui a entrepris de faire bouger la réalité et de contribuer à la façonner. C’est un observateur perspicace des enjeux et des problèmes sociétaux d’aujourd’hui, un grand partisan de la communication et des réseaux, et un artiste qui sait introduire de la vie dans l’art et de l’art dans la vie. Il aborde de front la question des conditions sociales en Chine et dans d’autres pays en livrant son témoignage sur les bouleversements que subit Pékin au nom du progrès, en adoptant dans ses Études de perspective une attitude irrespectueuse à l’égard des valeurs établies ou en rompant avec le passé dans des oeuvres composées de vieux meubles trouvés. L’idée qui le guide reste la même : libérer les potentiels dans le présent et pour l’avenir, affirmer ses positions grâce aux dizaines de milliers de photos et de textes diffusés sur son blog ou par le biais de Twitter.

“Ai Weiwei : Entrelacs” est la première grande exposition en France consacrée à cet artiste et homme de communication qui observe l’état du monde, l’analyse et tisse des liens avec ses semblables par de multiples canaux. L’exposition, qui présente également des vidéos de l’artiste, est centrée sur les photographies d’Ai Weiwei : celles par lesquelles il rend compte des mutations profondes du paysage urbain de son pays ; celles aussi qui relèvent d’une démarche plus artistique : le Conte de fées pour la documenta de Cassel et les innombrables photos numériques diffusées sur son blog ou à l’aide de son téléphone portable.
Par la richesse de son iconographie, cette exposition consacrée à Ai Weiwei tend à montrer la diversité et la complexité du personnage et sa manière d’être constamment en relation avec le monde. D’où cette idée d’entrelacs, de liens qui ne cessent de se tisser par-delà les frontières et les obstacles en tout genre.
Placé en détention le 3 avril 2011 par les autorités chinoises, libéré sous caution le 22 juin 2011, il est, à ce jour, toujours interdit de sortie du territoire.

Commissaire : Urs Stahel

Exposition co-produite
par le Fotomuseum Winterthur
et le Jeu de Paume, Paris.

En partenariat avec A Nous, Arte,
Courrier international, Polka Magazine,
Rue 89 et France Info.



Si vous désirez recevoir la lettre d' informations envoyez votre adresse e mail à patrickbonassieux@hotmail.com url%3Fsa%3Dt%26rct%3Dj%26q%3Dtibet%2520c
sonneries

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Association TIBET CHINE ACTUALITE
Saint Genis Laval, Rhône, France
Informer sur la situation des droits humains au tibet et en Chine
Afficher mon profil complet

Membres

Partager cet article

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc à savoir
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Loukoum
  • Le blog de Loukoum
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin à : écologie, protection des animaux et de la planète, végétarisme, véganisme, recyclage, vivre autrement...
  • Contact

Recherche