Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 12:31
je transmets...



 Certains animaux vivent dans des carcasses de bus.
 Certains animaux vivent dans des carcasses de bus.

Hier, 10 h 30. Un cortège de voitures s'engage dans une petite voie caillouteuse de Lestrem. ...

 

Un bout, à l'écart de la ville, tout ce petit monde arrive devant une ferme. Première vision d'un site insalubre. Des carcasses de voitures, des bidons d'huiles, des détritus, des restes d'aliments, et les premiers animaux. Tout ça dans la boue et les immondices...


Ce qui explique l'enquête diligentée par les gendarmes de Laventie, déjà venus sur les lieux la semaine dernière. « Sur place, on a constaté l'état de délabrement et on a découvert que monsieur prélevait des oiseaux protégés en milieu naturel » explique le maréchal des logis chef Fernand Flament, qui est formateur-relais écologie environnement. « En tant que spécialiste, je suis maintenant le relais entre l'enquête et les différents intervenants. » Car hier, les gendarmes ne sont pas venus perquisitionner seuls.

Renards, blaireau et oiseaux protégés...

Le Dr Luc Challemel-de-Rozier, directeur départemental des services vétérinaires, a recensé les animaux un peu partout dans la ferme. Dans la maison, dans des cages, des cabanes, des vieux bus... Toute une ménagerie puisqu'il a compté 17 chiens (ce qui nécessite normalementun certificat de capacité), des chèvres, un cochon, des chats et des volailles à foison, des oiseaux protégés et même deux renards et un blaireau... Des animaux qui vivaient dans les excrèments, parfois au milieu de cadavres d'animaux. « Une densité d'animaux trop élevée, des conditions de détention pas convenables par rapport aux risques sanitaires mais les animaux ne sont pas forcément malheureux, détaille le vétérinaire qui n'a pas constaté de faits de maltraitance. Jean-Yves Bourel, de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, rappelle que « tout animal prélevé dans la nature, c'est interdit. Là, on a constaté la présence d'animaux non domestiques, on a trouvé des pièges pour les oiseaux. Une partie de ces animaux, si on a l'aval du parquet, sera relâchée, une autre sera placée chez des personnes ayant la capacité de les accueillir. »

L'enquête se poursuit

L'enquête ne fait que débuter. Les gendarmes vont poursuivre leurs investigations, relever les infractions détaillées par les différents intervenants, entendre à nouveau le Lestrémois qui devra rendre des comptes à la justice. Certains animaux devraient être retirés à la famille. Le maire Marc Delannoy, venu constater de ses yeux l'état d'insalubrité dans lequel vit cette famille, a, lui, « déjà engagé des démarches sociales avec l'assistante sociale et les services de la mairie pour aider cette femme et sa fille de 15 ans ».

source

Par Cléopha - Publié dans : ACTES DE CRUAUTE DIVERS - Communauté : Protection des animaux
Ecrire un commentaire - Recommander

Partager cet article

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc J'hallucine !
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Loukoum
  • Le blog de Loukoum
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin à : écologie, protection des animaux et de la planète, végétarisme, véganisme, recyclage, vivre autrement...
  • Contact

Recherche