Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 07:38
C'est pas humain d'être aussi con !
_______________________________Quentin Tarantino
Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Rigolo
commenter cet article
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 07:24
Selon un récent rapport de l’IWMI, quel pourcentage des habitants de la capitale du Ghana achète quotidiennement des légumes produits sur des terres irriguées avec des eaux usées ?

La réponse est : 10%


__________________

1 question par jour pour la planète : http://www.greenquizz.org/G/index.php

Les pays en voie de développement ne disposent pas des mêmes moyens que les pays industrialisés pour cultiver leurs terres. De ce fait, ils sont parfois contraints à mettre en danger l’environnement ou leur propre santé. L’IWMI vient justement de mettre en évidence une pratique agricole courante dans les pays d’Amérique latine, d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient : il s’agit de l’utilisation des eaux usées pour irriguer les terres. L’utilisation de ces eaux non traitées est quasiment inévitables dans les pays en pleine urbanisation et où les ressources en eau ne cessent de s’amoindrir. Elles sont donc à 80% utilisées pour l’irrigation.

Dans la capitale du Ghana entre autres, les 100 hectares de terre sont uniquement irriguées par voie d’eaux usées. Les légumes qui y sont produits sont ensuite revendus dans la ville, et achetés par les habitants. Sur les deux millions de Ghanais vivant à Accra, 10% d’entre eux, soit 200 000, consomment ces légumes qui peuvent représenter un danger pour leur santé. Une solution a été proposée pour partiellement résoudre le problème : laver les légumes avant de les manger. Mais même si l’opération est présentée comme peu coûteuse, elle requiert de l’eau que tous n’ont pas, et s’ils l’avaient, ils s’en serviraient déjà pour irriguer leurs terres.

Source/En savoir plus :

un article de l’AFP du 18 août reprise par le matin online


Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Greenquizz
commenter cet article
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 07:22

Un récent rapport publié par l’Association médicale canadienne
révèle que la pollution de l’air au Canada
pourrait causer cette année la mort d’au moins…

La réponse est : 21 000 personnes

__________________

1 question par jour pour la planète : http://www.greenquizz.org/G/index.php

L’Association médicale canadienne (AMC) est une fédération volontaire regroupant de nombreux médecins et associations médicales. L’organisme est d’ailleurs le porte-parole de la majorité des médecins au Canada.


Selon un rapport de l’AMC, la pollution atmosphérique est très meurtrière. Ce rapport annonce des chiffres effrayants : cette année, au Canada, le nombre de décès imputés à la pollution de l’air s’élèverait à 21′000.


La majeure partie de ces décès serait le résultat d’une exposition chronique s’échelonnant sur plusieurs années. Mais pas seulement puisque 3000 décès surviendront à la suite d’une exposition grave à court terme.


Les personnes les plus touchées restent les personnes âgées de plus de 65 ans. Il semblerait que 80 % des 21′000 décès annoncés feraient partie de cette tranche d’âge. Il est aussi mentionné dans ce rapport que 25 Canadiens de moins de 19 ans décèderont cette année, à la suite d’une exposition à court terme.


La pollution atmosphérique est particulièrement due aux gaz rejetés par les véhicules. Une réglementation stricte sur la performance des moteurs et la composition des carburants a permis, au Canada, une certaine diminution de l’émission de pollution par les véhicules. Pourtant, cette source de pollution reste très préoccupante, compte tenue du nombre de véhicules toujours croissant qui circulent, mais aussi, car de plus en plus de gens conduisent des véhicules utilitaires sports, autrement dit des 4 x 4, qui consomment plus qu’un véhicule “normal” et par conséquent, polluent plus.



Source / En savoir plus :

“L’air qui tue”, sur le site de Radio-Canada (13.08.2008)

L’association médicale canadienne sur l’encyclopédie canadienne en ligne

Sur le site Médiaterre, on trouve des données en chiffres sur le rapport de l’AMC “l’air que l’on respire : Coût national des maladies attribuables à la pollution atmosphérique” (14.08.2008)

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Greenquizz
commenter cet article
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 10:39


Comment choisir avec qui se marier ?


Il faut trouver quelqu'un qui aime les mêmes trucs.
Si tu aimes le foot, elle devra aimer que tu aimes le foot
et t'amener des chips et de la bière.

(Alain, 10 ans)
Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Rigolo
commenter cet article
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 09:03

 

Une blatte peut rester neuf jours sans sa tête avant de mourir de faim.




Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Animaux
commenter cet article
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 08:31


L’interdiction des ampoules à incandescence
est annoncée pour 2010.

Elles consomment beaucoup d'énergie
et on prévoit de les remplacer
par les ampoules fluocompactes,

plus écologiques.


Ampoule à incandescence: fonctionnement


Inventée en 1879 par Thomas Edison, l’ampoule à incandescence est notre bonne vieille ampoule "classique": elle comporte un filament de tungstène (un métal dur, pouvant être blanc ou gris), qui, traversé par le courant électrique, offre une légère résistance.


C’est cette résistance qui crée de la chaleur et porte le filament à l’incandescence. La lumière émise correspond au rayonnement thermique émis par le filament qui atteint environ 3000°C.

Quant à l’enveloppe en verre, elle sert à protéger le filament de l’oxygène présent dans l’air, qui provoquerait sa combustion.


Trop gourmandes en énergie électrique


Les ampoules à incandescence ne sont pas chères et très courantes. Néanmoins, elles présentent plusieurs inconvénients

:

- Leur durée de vie est limitée.

- Elles consomment beaucoup d’énergie électrique, tout en ayant un rendement très mauvais: 95% de cette énergie est dissipée sous forme de chaleur (ces fameux 3000°C, il faut bien les atteindre), et seulement 5% servent effectivement à éclairer (ce qui est tout de même le but de la manœuvre!).


Les ampoules fluocompactes, plus écologiques


On préfère donc aux ampoules à incandescence une autre catégorie de lampes: les ampoules fluocompactes ou fluorescentes (ou encore néons). Ces ampoules ne dégagent pas ou peu de chaleur: elles contiennent un gaz ou des vapeurs métalliques qui, sous l’effet d’un courant électrique, émettent des rayons ultraviolets. Ces rayons sont absorbés par des couches de poudres fluorescentes contenues dans une enveloppe de verre. Ces matières fluorescentes émettent à leur tour des photons, c’est-à-dire de la lumière.


Ces lampes ont un meilleur rendement énergétique: elles chauffent moins tout en consommant moins d’énergie (consommation d’électricité 4 fois inférieure). D’autre part, elles ont une durée de vie beaucoup plus longue (de 6 à 15 fois).



Inconvénients: prix, nécessité de recyclage et "délai à l'allumage"



Leur inconvénient majeur (outre leur prix élevé) est que les gaz et les poudres fluorescentes qu’elles contiennent sont souvent toxiques, ou simplement polluants. Leur récupération, en fin de vie du produit, nécessitera donc une filière de recyclage complexe.


L’autre désavantage de ces lampes est le temps nécessaire pour atteindre un rayonnement lumineux satisfaisant après l’allumage. Les recherches ont permis de réduire ce délai, en électronisant le ballast de ces lampes (c’est-à-dire un élément du dispositif -de nature ferro-magnétique ou, dans ce cas, électronique- dont dépend le démarrage de la lampe).


Etat des lieux à l’étranger


En Europe, les Pays-Bas et la Grande-Bretagne ont également pris des mesures pour l’interdiction volontaire et progressive de ces ampoules à incandescence. En Irlande, elles devraient être interdites en 2009. Les fabricants européens se sont d’ailleurs engagés le 5 juin 2007 auprès de la Commission Européenne pour éliminer progressivement les ampoules domestiques les moins performantes d’un point de vue énergétique.


Cette initiative permettrait, selon ces fabricants, de réduire de 60% les émissions de CO2 produites par l’éclairage domestique (car qui dit consommation d’électricité, dit émission de CO2 pour fabriquer cette électricité!) et d’économiser 7 milliards d’euros d’électricité par an.


Ailleurs dans le monde, on projette également d’interdire ce type d’ampoules : la Californie et le Canada envisagent de les bannir à l’horizon 2012, quant à l’Australie, elle table sur 2010.



En savoir plus
Participez à l'action Changez d'ampoule!
Bien choisir son ampoule grâce aux conseils de l'ADEME

 



Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Ecolo
commenter cet article
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 08:27


Le savon d’Alep est 100% naturel.
Utilisé pour la toilette du visage, du corps, le rasage et même pour les bébés,
il aide à résoudre certains problèmes de peau
(acné, psoriasis, eczéma) en douceur.

Un savon à usage multiple.


Un savon 100% naturel


Le savon d’Alep (en Syrie) est fabriqué depuis la Haute Antiquité. C’est un produit 100% naturel, sans colorant ni parfum de synthèse, composé d’huile d’olive, d’huile de baies de laurier, d’eau et de soude (indispensable au processus de saponification).


Découpé à la main, sa forme est souvent un peu irrégulière. Il faut au minimum neuf à dix mois au savon pour sécher au grand air. Sa couleur devient alors brune en surface, tandis que l’intérieur reste vert.


Utilisation


On utilise le savon d’Alep pour la toilette du corps, des cheveux et du visage: ses propriétés apaisantes, antiseptiques et antiparasitaires (grâce à l’acide laurique contenu dans les baies de laurier) permettent de lutter contre l’acné et les points noirs. Il est également efficace contre le psoriasis, les mycoses, l’eczéma, les pellicules.


Par ailleurs, le savon d’Alep n’est pas agressif pour la peau : l’huile d’olive est hydratante et protectrice. Il convient donc à la toilette des peaux sèches et des bébés.


On peut également l’utiliser pour le rasage, car il hydrate mieux la peau que les mousses «classiques».


Enfin, le savon d’Alep est un antimite naturel : quelques morceaux de savon dans vos placards éloigneront ces insectes.


Choisir son savon


Il faut savoir que la quantité d’huile de baies de laurier est variable selon les savons. Elle joue sur le prix du savon : plus cette quantité est importante, plus le savon est cher, plus l’odeur est marquée, et plus les propriétés antiseptiques sont importantes.


Renseignez-vous sur la composition: en général, la proportion de laurier se situe entre 8 et 25%. Si vous n’avez pas de problème dermatologique sérieux, 15% sont suffisants.


Vérifiez également la provenance du savon, et méfiez-vous des savons sans étiquettes.


Enfin, le savon d’Alep existe sous plusieurs formes : en gros pains, en petites savonnettes, en paillettes, liquide…

 


En savoir plus
Attention aux arnaques sur le savon d'Alep
Le savon d'alep sur ekopedia

 



Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Ecolo
commenter cet article
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 08:24

MIAMI (AFP) - Un Américain qui s'était trompé de valise à l'aéroport de Dallas au Texas,

a eu la surprise d'y découvrir un chaton en ouvrant le bagage à son domicile,

rapporte mercredi le quotidien de Floride Sun Sentinel.

 

Ron Carter ne s'est aperçu qu'il avait pris le mauvais sac qu'une fois rentré chez lui.


Il s'apprêtait à le rapporter quand un petit chat de dix mois a bondi hors de la valise et s'est réfugié sous son lit.


"J'ai dû faire un bon de deux mètres et hurler de peur", a déclaré M. Carter 36 ans, au quotidien local de Floride.


Remarquant que le chaton portait un collier sur lequel figuraient le nom et le numéro de téléphone de ses propriétaires, M. Carter les a contactés.


Il s'est avéré que le petit chat voyageur s'était introduit subrepticement dans le sac de son propriétaire.


"Gracie Mae" a depuis retrouvé ses maîtres à Palm Beach Gardens, en Floride, qui avaient lancé des recherches frénétiques pour le retrouver, sans se douter un instant qu'il se trouvait à des milliers de kilomètres de là.



Isabelle A. Bourgeois
http://www.planetpositive.org/
Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Rigolo
commenter cet article
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 08:14
“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde” Gandhi
Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc que j'aime
commenter cet article
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 07:57
Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc que j'aime
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Loukoum
  • Le blog de Loukoum
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin à : écologie, protection des animaux et de la planète, végétarisme, véganisme, recyclage, vivre autrement...
  • Contact

Recherche