Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 08:36
La Cramaillotte ou miel de pissenlit

Ingrédients : 

 

  • 200 fleurs de pissenlit (environ 150 g),

  • 500 g de sucre roux,

  • 2 citrons non traités (ou une orange),

  • 2 pommes non traitées et de la gaze pour faire du gélifiant.

 

 

Préparation :

 

  1. Faire cuire à tout petits bouillons dans 1 litre d’eau les fleurs et les citrons coupés en rondelles pendant 40 minutes, puis filtrer en pressant pour obtenir le maximum de jus (très important !).

  2. Faire cuire ensuite comme une confiture normale le jus obtenu avec le sucre ainsi que la gaze contenant les pépins et un peu de la peau des pommes, naturellement riches en pectine.

 

 

 


Bon appétit !

 

 

 

 

Repost 0
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 06:50
Sirop de lavande

Ingrédients (6 personnes):


1/2 litre d'eau 
1 kg de sucre 
20 g de fleurs de lavande

 

 

Préparation:

 

Faire bouillir l'eau et le sucre 1/2 heure

Ajouter la lavande et cuire 10 mn

Laisser infuser

Laisser refroidir, filtrer puis mettre en bouteille avec un brin de lavande pour la décoration

Conserver au frais

 

Bon appétit !

 

 

 

Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 07:15

Que diriez-vous d'une bonne confiture de fleurs de saison ?


Les fleurs de chèvrefeuille sont faciles à récolter en mai et en juin,
attention aux baies : elles sont toxiques.

Cette recette est simple et peut se réaliser dans les moments qui suivent
la récolte.


Le résultat sera une belle gelée dorée légèrement acidulée avec de belles
notes de chèvrefeuille qui arrivent en deuxième bouche.

 

Gelée aux fleurs de chèvrefeuille

Il vous faut :


1,5 kilo de sucre normal (sans pectine)

1,5 litre de jus de pomme* (de préférence du jus non reconstitué)

1 bol de fleurs de chèvrefeuille fraîchement cueillies.

 

*Le jus de pomme est un gélifiant naturel qui va faire prendre la gelée et qui servira de base à la préparation.

 

(vous obtiendrez 4 pots de 35 cl et un peu de rab)

 

 

Préparation :

 

- Mettre le jus de pomme et le sucre dans une grande casserole en inox (pas de cuivre ni d'aluminium, ils s'oxydent à la cuisson).

 

- Amener à ébullition à feu doux (environ 15 minutes) : il est important de ne pas utiliser un feu trop vif, et de remuer le jus, sinon vous allez avoir un goût de caramel.

 

- Au bout de quelques minutes, la préparation va s'éclaircir.
Il faut bien surveiller à partir de ce moment, la fin n'est plus très loin...

 

- Réduire le feu au minimum et jeter les fleurs de chèvrefeuille dans le liquide. Comment savoir que la gelée est prête ? Une goutte du liquide posé sur une surface froide prend tout de suite !

 

- Mettre en pots !

 

 

 

Bon appétit !

 

Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 06:58
Le chèvrefeuille

La famille du chèvrefeuille, qui appartient au genre Lonicera, compte environ 180 espèces d’arbustes ou lianes.


Ces espèces, appelées indifféremment « chèvrefeuille » ou « camérisier », poussent dans les régions tempérées de l’hémisphère nord et les régions sub-tropicales.

 

Ce sont des plantes vivaces, le plus souvent grimpantes, qui déploient des fleurs très odorantes. Leurs tailles varient entre 1 et 6 mètres.

 

La variété la plus connue est le chèvrefeuille des jardins ou Lonicera caprifolium.
Cette plante grimpante ligneuse très rustique produit en été des fleurs au parfum très agréable. Ce parfum est surtout exhalé la nuit pour attirer les papillons nocturnes spécialisés dans la fécondation de cette espèce.

 

 

Ses fleurs sont régulières ou bilabiales dont la partie supérieure comporte quatre lobes. Elles peuvent être de couleur blanche, rose, jaune, orange, rouge ou saumon. Avec les feuilles, les fleurs sont utilisées dans l'extraction de l'huile essentielle. Il faut noter que les fruits du chèvrefeuille ne sont pas comestibles. En effet, malgré leur couleur rouge, les baies du chèvrefeuille sont toxiques.


Le chèvrefeuilles aime les terres calcaires et la mi-ombre.
On utilise souvent le chèvrefeuille pour former des haies décoratives, sur treille, palissage, pergola et également en couvre-sol.


A tailler afin d'en limiter l'extension.
Les variétés les plus rustiques peuvent supporter le gel jusqu'à -25°C.
Pas trop d'eau en été, pour éviter le jaunissement des feuilles.
Parfois sujet à l'oïdium. Les pucerons aiment y établir des colonies.

 

L'huile essentielle de chèvrefeuille est extraite de ses feuilles, ses fleurs et son écorce. La lutéoline, l'acide salicylique et l'inositol proviennent également du chèvrefeuille, par contre les baies sont toxiques. Les variétés de chèvrefeuille provenant d'Europe sont indiquées dans le traitement relatif aux maladies respiratoires telles que la toux et l'asthme tandis que celles qui viennent de la Chine sont diurétiques et soignent les maux de gorge et les aphtes. L'huile essentielle de chèvrefeuille est également utilisée en dermatologie pour soigner les écorchures et les œdèmes cutanés.

ATTENTION : Les fruits sont toxiques.

 

Repost 0
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 17:41

Capucine

 

Quel goût ça a ? Une sensation plutôt intense, un brin épicée, et de fines notes de poivre noir.

 

J’en fais quoi ? Des salades de pâtes, d’herbes ou de jeunes pousses. Elle se marie bien aussi aux poissons fumés. Attention au vinaigre qui la tache.

 

Fleur de courgette

 

Quel goût ça a ? Un parfum raffiné de courgette et des arômes très délicats de noisette.

 

J’en fais quoi ? Des beignets. A froid, on les farcit de fromage frais aux herbes. A chaud, de purée de courgette assaisonnée.

 

Pensée

 

Quel goût ça a ? Sa saveur est agréable, mais peu typée. N’en abusez pas, elle est diurétique.

 

J’en fais quoi ? Charmante en décor d’assiette, elle apporte une touche de couleur dans les salades de pousses d’épinards et les coupelles de fruits.

 

Souci

 

Quel goût ça a ? On aime les notes douces de son parfum subtil de miel et de pollen.

 

J’en fais quoi ? Détachés du cœur, ses pétales jaune d’or égaient les salades d’épinard, la salade frisée , les fromages de chèvre marinés.

 

Violette

Quel goût ça a ? Son goût fin et fleuri évoque immanquablement les confiseries d’antan.

J’en fais quoi ? Des boissons parfumées ou des biscuits. C’est aussi une divine surprise dans la salade de fraises. Très facile à cristalliser au sucre.

 

Les saveurs florales
Repost 0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 16:58
Biscuits aux fleurs de lavande

Recette végétarienne

 

Temps estimé : préparation 20 mn + cuisson 20 mn


Pour environ 500 g de biscuits

 

 

Ingrédients :

 

  • 250 g farine

  • 125 g beurre végétal

  • 125 g sucre semoule

  • 1 oeuf Bio* ou substitut 

  • 6 brins de lavande ou 6 pincées de fleurs de lavande

  • Quelques gouttes d'huile essentielle de lavande Bio

 

Préparation :

 

  • Sortir la plaque à gateaux du four.

  • Préchauffer le four th.6 (180°C).

  • Enlever les fleurs sur les brins de lavande.

  • Passer la farine dans un tamis ou une fine passoire pour éviter les grumeaux.

  • Faire ramollir le beurre au bain-marie si nécessaire.

  • Casser l'oeuf dans un saladier et ajouter le sucre.

  • Mélanger rapidement avec une cuillère en bois pour obtenir une consistance mousseuse.

  • Ajouter les fleurs de lavande, l'essence de lavande et la farine tamisée.

  • Mélanger, puis travailler la pâte avec les doigts. Elle doit s'effriter.

  • La déposer sur un plan de travail.

  • Ajouter le beurre ramolli tout en malaxant la pâte.

  • Former une boule, fariner le plan de travail et le rouleau.

  • Etaler la pâte sur une épaisseur de 2 cm environ.

  • Découper des biscuits ronds en appuyant sur la pâte avec un petit verre retourné.

  • Poser sur la plaque du four une feuille de papier sulfurisé.

  • Déposer les biscuits dessus.

  • Mettre à cuire pendant 20 mn dans le four préchauffé.

  • Décoller doucement les biscuits du papier avec une spatule.

  • Laisser les biscuits refroidir sur une grille.

A conserver quelques jours dans une boite à gâteaux ou à consommer immédiatement...

 

Bon appétit !

* voir ici pour les végétaliens, vegans et personne allergiques aux oeufs.

 

Repost 0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 16:46
La lavande - Lavendula

Type de plante : arbuste
Dimensions : de 30 à 80 cm
Multiplication : bouturage ou semis
Plantation : de préférence au printemps ou en été
Floraison : de mars à septembre
Récolte : juillet à août pour les épis à sécher
Exposition : plein soleil
Sol : drainé à caillouteux, calcaire sauf pour les L. stoechas.
Arrosage : inutiles après reprise
Rusticité : assez rustique hormis en altitude et dans l'est ou en terre humide.

 

 

La lavande Lavendula appartient à la famille des Lamiacées.

Ces arbustes sont célèbres pour leurs fleurs très parfumées et pour leur feuillage aromatique et persistant.

On compte 28 espèces de lavandes, toutes originaires des régions sèches, ensoleillées et rocailleuses du monde.
Selon les espèces, les lavandes fleurissent en épis blancs, roses, bleus ou violets. Elles sont agréablement parfumés de mars à septembre.

La lavande est une plante mellifère. Le nectar de de sa fleur attire les abeilles qui en font un miel très doux, excellent pour la santé !

En fin de floraison, les épis secs restent décoratifs et parfumés et durent encore de longs mois.
Les lavandes s'intègrent à merveille dans tous les jardins et balcons dès qu'elles profitent du plein soleil. Elles sont faciles à cultiver. Leur forme arrondie et leur feuillage argenté illuminent le jardin même en plein hiver.

 

 

 

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans La Cuisine des Fleurs
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 16:33
Vinaigrette à la lavande

Ingrédients
 

- 1 c. à café (5 ml) d’aromate de lavande
- 2 c. à soupe (30 ml) de moutarde de Dijon
- 2 c. à soupe (30 ml) de jus de citron
- 2 c. à soupe (30 ml) de sirop d’érable
- 2 gousses d’ail
- 4 c. à soupe (60 ml) de vinaigre balsamique
- ¾ tasse (180 ml) d’huile d’olive pressée à froid

 

 

 

Préparation

- Hachez finement l’ail et réservez.

- Broyez légèrement l’aromate de lavande.

- Dans un bol de taille moyenne, mélangez tous les autres ingrédients. Ajoutez l’ail et l’aromate. Bien mélanger.

- Réfrigérez au moins une heure avant de servir.


 


Bon appétit !
 

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans La Cuisine des Fleurs
commenter cet article
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 19:40

 

Ça y est les beaux jours reviennent, on va enfin pouvoir profiter du soleil, des terrasses et des glaçons…

 

 

 

 

 

Le nécessaire

 

moule à glaçon

 

 

fleurs comestibles

 

 

eau

 

 

N’hésitez pas à jouer sur les couleurs !

 

 

Préparation

 

Rincez les fleurs.

Remplissez d’eau le bac à glaçons à 1/3 de sa hauteur et mettez-y les fleurs choisis. Placez ensuite le bac au congélateur.


 

Quand la glace a pris, complétez d’eau le bac afin que les fleurs soient bien au centre du glaçon.

Puis remettre le bac au congélateur jusqu’à ce que les glaçons soient totalement faits.

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans La Cuisine des Fleurs
commenter cet article
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 19:21

 

 

Les fleurs comestibles offrent un éventail de couleurs, de formes, de textures et de saveurs. Chaque espèce possède une saveur différente, à vous de les découvrir..., mais attention, toutes les fleurs ne sont pas comestibles.

 

Ce n'est pas parce qu'une plante est classée comestible qu'elle l'est dans toutes ses parties. Qui dit plantes médicinales ne veut pas dire plantes comestibles; certaines ne doivent pas être ingérées.

 

Toute personne souffrant d’allergies ou de maladies graves, de même que les femmes enceintes ou qui allaitent, doivent consulter un spécialiste de la santé avant de consommer une fleur comestible.

 

Les fleurs de votre jardin à déguster ne doivent être cueillies que sur des plantes non traitées ! N’allez pas ingérer des produits chimiques ! Pour les cultiver de façon naturelle, optez pour une fertilisation et des traitements bio, à base de plantes (purin d'ortie, de consoude) et laissez les petites coccinelles faire toutes seules le ménage contre les insectes ravageurs...

 

Avant de consommer une fleur :

 

  • Vérifiez son nom latin et son espèce. Le nom commun ne suffit pas.

  • Assurez-vous de sa provenance. Une fleur achetée chez le fleuriste ne doit jamais être consommée.

  • Choisissez celles qui sont écologiques ou biologiques.

  • Enlevez toujours le pistil et les étamines, ils contiennent du pollen qui peut altérer le goût.


 

 

Les fleurs comestibles : quelques précautions.
Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans La Cuisine des Fleurs
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Loukoum
  • Le blog de Loukoum
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin à : écologie, protection des animaux et de la planète, végétarisme, véganisme, recyclage, vivre autrement...
  • Contact

Recherche