Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 08:11

 

Persil, ciboulette, thym, basilic… Quoi de plus agréable que d’utiliser ses propres aromates dans la cuisine de tout les jours ? Si vous n’avez pas la chance d’avoir un jardin ou un balcon pour cultiver des plantes aromatiques, pas d’inquiétude ! Il existe des solutions simples et économiques pour les faire pousser en intérieur et en profiter toute l’année ! Que vous choisissiez de partir de graines ou de plants, voici quelques conseils pour réussir vos cultures indoor d’aromatiques.

 

660-copie-1.jpg

 

 

Sommaire


Quelle plante aromatique pour cultiver en intérieur ?

Où faire pousser ses plantes aromatiques d’intérieur ?
Comment cultiver les herbes aromatiques en intérieur ?
Quelle plante aromatique pour cultiver en intérieur ?
Calendrier de culture des plantes aromatiques
Les parties consommables des herbes aromatiques

 

Faire-pousser-des-plantes-aromatiques-en-interieur-1.jpg

 

  • Quelle plante aromatique pour cultiver en intérieur ?

Si toutes les herbes aromatiques ne supportent pas la culture intérieure. Par chance, celle que l’on peut faire pousser en pot sont aussi les plus utilisées en cuisine.

 

 

  • Aneth

  • Basilic

  • Ciboulette

  • Coriandre (coriandre vietnamien + simple)

  • Estragon

  • Laurier sauce

  • Menthe

  • Persil

  • Romarin

  • Sauge

  • Sariette

  • Thym

 

 

La majorité des herbes sont annuelles, c’est-à-dire qu’il faudra acheter des plants tous les ans (à moins de récupérer vos graines et de réaliser les semis). D’autres comme la sauge, la menthe, le romarin, le thym, lelaurier sont persistants : elles se conservent d’une année à l’autre.

plantes-aromatiques.jpg

 

  • Où faire pousser ses plantes aromatiques d’intérieur ?

A peu près partout, tant qu’il y a un minimum de lumière et que l’endroit est aéré. Vous pouvez les placez dans n’importe quelle pièce, un bord de fenêtres, sur un meuble, une étagère… Idéalement, il faudrait qu’elles puissent avoir entre 6h et 8h de soleil par jour.

Si elles sont nombreuses à aimer le soleil comme le thym, le romarin ou encore la sarriette, d’autres comme la menthe, la ciboulette, la mélisse préféreront les endroits ombragés. Il faudra donc veiller à ce qu’elles soient dans un endroit bien exposé mais sans trop de soleil direct afin qu’elle ne brûle pas.

Si des tâches apparaissent sur les feuilles, cela est probablement du à un excès de lumière.

A contrario, si vous voyez que les feuilles rétrécissent et que les tiges s’allongent, c’est que votre plante manque de lumière. Dans ce cas, vous pouvez les déplacer ou utiliser une lampe de croissance.

 

 

  • Aneth : soleil, au chaud

  • Basilic : soleil, au chaud

  • Cerfeuil : soleil, tolère l’ombre

  • Ciboulette : plein soleil

  • Coriandre : plein soleil

  • Estragon : soleil et mi-ombre

  • Laurier sauce : soleil, tolère l’ombre

  • Origan : plein soleil, au chaud

  • Menthe : soleil et mi-ombre

  • Persil : mi-ombre

  • Romarin : plein soleil

  • Sauge : plein soleil

  • Thym : plein soleil

 

herbe-ikea3.jpg

 

  • Comment cultiver les herbes aromatiques en intérieur ?

Graine ou plant.Il d’acheter/récupérer des graines pour réaliser les semis soit-même. Cependant, si vous préférez la simplicité, choisissez plutôt de partir de plants pour la culture intérieure de vos aromates

Bien choisir son pot. Les plantes aromatiques peuvent être placées dans tous types de pots. Les classiquespots en terre cuite avec un trou au fond permettant le drainage ou les pots en plastique. Plus original coloré et pratique pour disposer de plusieurs aromatiques dans un même espace : le tube végétal à poser, accrocher ou suspendre. Et vous pouvez aussi imaginer toute sorte de contenant pour cultiver vos aromatiques

Utiliser un terreau adapté à ses plantes. Pour repiquer vos plants d’aromatiques, vous pouvez utiliser unterreau universel sans tourbe, un terreau pour plantes vertes, un terreau spécial plantes aromatiques ou du terreau pour légumes qui est riche en nutriment.

Arroser pour garder une terre humide. Les aromatiques sont à arroser dès que la terre est sèche, de préférence le matin ou le soir (surtout en été). En été, l’arrosage se fait tous les jours, alors qu’en hiver, il a lieu tous les deux à trois jours. Inutile d’avoir la main lourde : arrosez modérément.

Rempote une fois par an. Une fois par an vous devez rempoter vos plantes aromatiques. Pensez à vérifier que les racines sont en bonne santé (couleur blanche). Si ce n’est pas le cas il y à de fortes chances que le pot soit trop petit. Vous pouvez alors opter pour un pot plus grand ou couper les racines de 5 cm.

plantesaromatiques.jpg

 

  • Calendrier de culture des plantes aromatiques

Aneth : Semer de mars à juillet. Récolter de juin à septembre.

Basilic : Semer de mars à juin, en plein soleil. Récolter mi-septembre à novembre

Cerfeuil : Semer de mars à octobre. Récolter de juillet à octobre.

Ciboulette : Semer de février à avril. Récolter de juin à janvier.

Coriandre : Semer de mars à septembre. Récolter de juin à novembre.

Camomille : Semer d’avril à mi-juin. Récolter de mi-mai à mi-août.

Estragon : Semer de mai à juillet. Récolter de juin à octobre.

Origan : Semer de mars à juin. Récolter de juillet à octobre

Menthe : Semer de mars à juin. Récolte de mai à novembre.

Persil : Semer de mi-février août Récolter 3-4 semaines après toute l’année.

Thym : Semer de mars à mai. Récolter de juin à juillet.

 

images--1--copie-1.jpg

 

  • Récolter et conserver les aromatiques

Ne pas couper la base de la plante. 

Lors de la récole des plantes aromatiques, il ne faut pas couper trop court la plante, cela risquerait de freiner leur repousse. Coupez de préférence à 1/3 de la tige en partant de la base.

Soyez patient. Les plantes aromatiques poussent relativement vite. Alors pas de précipitation : ne prélevez pas sur des plants trop jeunes et cueillez au fur et à mesure de vos besoins (quelques feuilles suffisent pour parfumer vos plats). Prélevez les feuilles supérieures pour favoriser la ramification.

Congeler dans un pot en verre. Pour bien conserver ses herbes aromatiques fraiches et préserver toutes leurs saveurs, il suffit de les congeler. Pour cela, ciselez vos herbes, mettez les dans un petit bocal en verre (type pot de moutarde, pt de confiture, etc.) et placez les au congélateur pour une période de quatre à six mois.
Il est aussi possible de sécher les plantes pour les conserver. Cependant, cette solution à tendance à altérer le goût et la saveur des aromates.


images--2-.jpg

 

  • Les parties consommables de la plante

 

 

  • Aneth : feuilles (fraîches ou séchées) et graines en août-septembre

  • Basilic : feuilles fraîches

  • Cerfeuil : jeunes feuilles tendres

  • Ciboulette : feuilles fraiches (avant la montée en graine)

  • Coriandre : feuilles et les graines (à ramasser avant maturité et à faire sécher en intérieur)

  • Estragon : feuilles des jeunes pousses

  • Laurier sauce : feuilles

  • Origan : feuilles

  • Menthe : feuilles, fraîches ou sèches

  • Persil : les feuilles et les tiges

  • Romarin : jeunes feuilles

  • Sauge : feuilles

  • Thym : les jeunes pousses

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc D.I.Y.
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 18:22

Vous avez des vieux t-shirts qui trainent à la maison ?

Une envie de créer sans prendre trop de temps ni une machine à coudre ?

Parlons des écharpes t-shirts !

Avec la température qui chute, une petite écharpe est toujours une bonne idée !

 


Nous avons vu cette idée sur beaucoup de blogs déclinée en plusieurs variations et avons eu envie de l’essayer nous-mêmes !

Cette écharpe est facile à faire, nous aide à nous débarrasser de nos vieux t-shirts...

Pour commencer, nous avons rassemblé 4 t-shirts. Le mieux est de prendre des t-shirts très basiques, sans imprimé ni de couture sur les côtés. On les met à plat et on commence à les couper un par un.

La première ligne qu’on découpe sera l’ourlet. Cette partie n’est pas utile ici.

Pas de règle précise pour la largeur de ces bandes. Comme vous pouvez voir, nous avons juste essayé de les faire à peu près identiques.

Ensuite, il faut enchainer les autres t-shirts.

Pour créer une écharpe qui irait avec beaucoup de choses, nous avons pris des couleurs grises en plus d’un bordeaux.  

Nous avons choisi 4 t-shirts.

Ceci permet à l’écharpe d’être plus épaisse, mais vous pouvez choisir le nombre de t-shirts que vous voulez en fonction de ce que vous voulez.

Et voici la prochaine partie.

Dès que nous finissons de couper en bande tous nos t-shirts, on commence à tirer les bandes.

Voici ce que ça donne !

Un petit conseil : pensez à pendre toutes les bandes ensembles –sinon c’est galère pour les séparer après.

Pour joindre ces bandes toutes ensemble, il suffit de prendre une des bandes déjà faites et la couper pour créer un long fil au lieu d’un cercle.

On l’entoure autour des bandes et voilà !

Comme vous pouvez voir, il reste un fil à la fin.

On peu le cacher facilement en prenant un crochet et en le tissant en dessous des autres fils.

Pour donner un petit « plus » à cette écharpe, nous avons ajouté une tresse.

Pour la faire, nous n’avons pas conservé les bandes bordeaux que nous avons faites à la base. Nous avons créé des fils (en coupant les bandes en moitié) et fait une simple tresse.

Ensuite, nous l’avons facilement ajouté à l’écharpe et voilà !

Une super écharpe qui a pris 30 minutes à faire et nous a permis de recycler nos vieux t-shirts !

inspiration link
Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc D.I.Y.
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 17:56

 

Il vous faut : des ciseaux et un vieux T-shirt !

 
DIY #5 Faire une écharpe à partir d'un t-shirt
 
 
Cela donne à peu près ça:                                                              
 DIY #5 Faire une écharpe à partir d'un t-shirt 

 Etape 1 :  Couper des franges sur le bord de votre T-shirt.
 
DIY #5 Faire une écharpe à partir d'un t-shirt
 


 
 
 
 
 

 

 

 

Etape 2 : Couper la moitier de votre T-shirt
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

source : linkDIY #5 Faire une écharpe à partir d'un t-shirt
 

Voila c'est fini !
Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc D.I.Y.
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 17:48

Alors voici comment confectionner une jolie écharpe sans fin, appelée aussi snood par les plus modeuses d’entre nous, ou « tube » comme nous le disions si bien dans les années 90… oui, ce type d’écharpe n’a pas été inventé cette année, il y a euh… 20 ans, nos tatas et grand-mères tricotaient déjà des snood ou les réalisaient en polaire.

 
Certaines s’en souviennent peut-être ?

Ce do it yourself est hyper facile et vous prendra à peine 10 minutes !

J’ai trouvé ce DIY sur ce site qui porte bien son nom : http://myworldmadebyhand.blogspot.com/2011/02/how-to-make-no-sew-infinity-scarf-from.html

 

 

 

snood.jpg

 

 

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc D.I.Y.
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 17:33

 

 

diy-icon.jpg

 

 

Do it yourself (DIY) est une appellation, dont une traduction littérale en français serait « Faites-le vous-même », « Faites-le par vous-même » ou « Fais-le toi-même »

 

 

Parce qu’il n’y a rien de plus valorisant que de créer soi-même ses cadeaux, sa déco, ses bijoux, ses vêtements, ses bons petits plats, ses cartes de vœux, ses tableaux…

 
Un DIY c’est un tutorial, un mode d’emploi, des explications pour faire votre objet, votre tricot, votre déco etc...

 


Une page sur Wikipédia est consacrée au DIY, en voici un extrait :

On peut associer l’appellation Do It Yourself au bricolage ou encore système D mais cela ne s’arrête pas là.
Qu’est ce qui s’apparente à la philosophie Faites-le vous même ?

  •  

     

  • Toute activité où l’on n’est plus spectateur ou consommateur.
  • Participer, et échanger ses connaissances, sa culture, son information, débattre et décider par exemple sur une encyclopédie libre, wikipedia.
  • Toute activité créatrice. Exemple l’artisanat, ou la notion de création, avant l’ère industrielle.
  • Tout recyclage, consumériste, technologique ou culturel.
  • Auto-édition de livres, magazines, bandes dessinées et de remplacement.
  • Groupes ou artistes solo libérant leur musique (musique libre) ou la finançant sans les maisons de disques
  • La culture de la cassette, et de la copie ‘privée’ ou plus dans la culture punk.
  • Création artisanal comme le tricot, la couture, des bijoux faits à la main, céramiques, etc
  • En informatique, les logiciels libres, ou le hack.
  • En comédie, le détournement situationniste, ou tout simplement toute parodie.
  • Beaucoup d’activité créatrice pour enfant.
  • L’auto-régulation, l’auto-organisation, la démocratie directe.
  • conception libre de médicaments
  •   

Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Do_it_yourself

 

 

banner_doityourself.jpg

Moralité : A vous de jouer maintenant que vous savez tout du DIY !


Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc D.I.Y.
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Loukoum
  • Le blog de Loukoum
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin à : écologie, protection des animaux et de la planète, végétarisme, véganisme, recyclage, vivre autrement...
  • Contact

Recherche