Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 09:25
je transmets

 


Quand on sait combien la situation s'aggrave chez nous concernant les abandons d'animaux on n'a pas de mal à considérer le terme de "catastrophique" comme peu exagéré parlant de ce que vit l'Espagne en ce moment
La crise, l'été ..... les refuges sont totalement surchargés comme ce refuge du sud de l'Espagne qui nous dit avoir chaque matin son lot de chiens attachés à la grille mais qui pire encore, en entrant dans le refuge, savent qu'ils vont avoir cette fois leur lot de cadavres à sortir des box.
La surpopulation entraîne des bagarres très violentes et la nuit personne ne peut contrôler ces débordements.
 
Les bénévoles ont leurs propres maisons envahies de chiens pour soulager les refuges et les dénonces de voisins tombent comme autant d'amendes très lourdes à payer pour infraction à la loi sachant qu'en Espagne un particulier ne peut détenir plus d'un certain nombre d'animaux sans posséder une licence.
S'ajoute à ça que nombreux sont les propriétaires qui interdisent aux locataires détenir des animaux sous peine d'expulsion immédiate.
 
Rien n'est fait pour soulager, comprendre, aider et soutenir les défenseurs des animaux en Espagne, la seule solution pour l'Espagne moderne (essayons de ne pas finir par en prendre le même chemin) étant l'euthanasie à tour de bras quite à euthanasier les animaux ayant une porte de sortie
 


C'est ce qui arrivera à Almudeno, un pauvre chien des rues, diffusé par une bénévole pour lui trouver au moins un accueil.
Almudeno passait ses journées à échapper à la chape de plomb solaire sous une voiture.
On lui trouvera une famille d'accueil, sauf que arrivée sur les lieux pour enfin le sortir de sous sa voiture  ils apprendront que le chien est déjà parti pour la perrera appelée CENTRO DE ZOONOSIS DE MURCIA dépendant de la Municipalité de Murcia.



Une perrera qui en 2006 tuera quelques 2550 chiens contre 2229 en 2005

Des chiffres qui malheureusement ont du amplement augmenter ces deux dernières années pour dépasser probablement plus de 1O CHIENS PAR JOUR EUTHANASIES !!

Les bénévoles se rendant à la perrera s'entendront dire que le chien n'y était pas pour ensuite s'opposer à son adoption et ce de manière non justifiée et avec des arguments contradictoires.

Au bout de plusieurs jours de négociation impossible un groupe de personnes se rendra sur les lieux demandant à pouvoir l'adopter, on le leur refusera à nouveau, mentant en disant que le chien était réservé pour l'Allemagne et alors que celui-ci ne se trouvait pas dans le chenil de réservation pour l'Allemagne mais se trouvait dans celui des chiens à euthanasier prochainement.

Le fonctionnaire sur les lieux ne voudra pas davantage s'expliquer ni verbalement ni par téléphone pour ceux qui ont appuyé les bénévoles. Il dira répondre tout simplement aux ordres du chef du service vétérinaire de la perrera et sur ce fermera les portes un quart d'heure avant la fermeture

Les employés partiront, laissant sur place les personnes venues aider Almudeno.
Apparaitra alors le chef du service vétérinaire affirmant haut et fort être le responsable des lieux et en tant que tel être autorisé à faire ce qu'il voulait des animaux se fichant totalement par là même de l'ordonnance municipale concernant la protection des animaux

Où en est cette affaire actuellement ?
 
Le résultat de cette affaire et  tout simplement que l'on peut être coupable de vouloir adopter un animal et le sortir de son destin de mort, un destin auquel n'aura pas échappé Almudeno puisque ce dernier à l'heure actuelle a été EFFECTIVEMENT euthanasié !
 
Le pire étant qu'une plainte a été déposée par la perrera contre ces défenseurs des animaux accusés de calomnie et insultes alors qu'à aucun moment il n'y a eu insulte.

Un procès qui devrait avoir lieu au mois de décembre avec comme chef accusateur celui de dénonce fausse et atteinte à l'autorité
 
J'ai demandé à avoir copie de la plainte déposée et on me répondra que pour l'instant l'avocat lui-même n'avait pas pu encore  la consulter mais qu'elle nous serait adressée sitôt qu'elle serait débloquée
 
 
"El que cierra os ojos ante una injusticia,
y no lo quiere ver ... es complice de ella..."

"Celui qui ferme les yeux sur une injustice,
et ne veut pas la voir ... se fait complice de cette dernière..."
 
Dès que l'on aura les éléments manquant nous lancerons un courrier



Par LN Verdier - Publié dans : Actualité perreras - Communauté : Défense Des Animaux

Partager cet article

Repost 0
Published by Loukoum & Cie - dans Truc Animaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Loukoum
  • Le blog de Loukoum
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin à : écologie, protection des animaux et de la planète, végétarisme, véganisme, recyclage, vivre autrement...
  • Contact

Recherche